Bruxelles-ville veut pouvoir ouvrir une partie de ses magasins 7 jours/7

A l'heure actuelle, les magasins du centre-ville ne peuvent ouvrir que 15 dimanche par an. Et quand ils le font, ils doivent compenser cette ouverture exceptionnelle par un autre jour de fermeture.

C'est écrit dans une loi de 1960 mais la ville de Bruxelles voudrait que ça change. "Je veux dépasser certains conservatismes ou tabous en plaidant de nouveaux modèles économiques, mais aussi la nécessité de commerce et de l’activité économique en centre-ville, explique Marion Lemesre (échevine du Commerce à Bruxelles). On ne peut pas être un grand centre touristique qu’en cœur de ville historique et être fermé le dimanche ou certains jours."

La ville de Bruxelles a donc préparé un dossier afin de demander une dérogation à la loi de 60. Et pour cela, il faut prouver un argument : "C’est justifier notamment que l’économie de la partie de ville repose sur le tourisme. Ce qui me semble être une évidence par rapport au cœur de la ville de Bruxelles", estime l’échevine.

Le dossier sera envoyé au nouveau ministre fédéral en charge des Classes moyenne quand il aura été désigné. Ce dernier aura alors 75 jours pour statuer.

Geoffroy Fabré

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK