Bruxelles-ville se dotera de dix nouveaux "box vélos"

Ces conteneurs, fermés à clef, peuvent contenir chacun cinq vélos
Ces conteneurs, fermés à clef, peuvent contenir chacun cinq vélos - © Belga Picture

Dans les prochains mois, la Ville de Bruxelles va installer dix "box vélos" sur la voie publique. Ce sont des conteneurs fermés à clef, qui peuvent contenir chacun cinq vélos. Ceux-ci seront réservés à des habitants voisins.

Un box vélo, c'est tout simple: une boîte, fermée à clef, sur un trottoir. Des vélos peuvent y stationner la nuit en sécurité. Burkhard Doempke fait partie de la commission cycliste de la Ville, qui a porté le projet et choisi le modèle. "Ce sont des box avec cinq ou six places, décrit-il. On les a vus à Rotterdam, où ils sont installés depuis très longtemps. On les mettra là où les habitants le demandent, c’est-à-dire où il y a des logements où il n’y a pas de cave, pas de place pour garer leur vélo chez eux. Devant la porte, la nuit, c’est un peu risqué."

Rotterdam compte plus de 500 boxes de ce type, ce qui équivaut à de la place pour 2 500 vélos. En Région bruxelloise, quelques communes tentent timidement l'expérience. Aujourd'hui, il y a de la place pour 20 à 30 vélos. La Ville de Bruxelles accélère avec ses dix nouveaux box – 50 places en plus – dans le centre et le quartier européen.

"Les gens qui se manifestent, qui expriment leur intérêt pour le système, reçoivent une clef et eux seuls peuvent ouvrir et fermer cette boîte", explique Burkhard Doempke. Une place sera louée de 50 à 60 euros par an aux habitants prioritaires, c’est-à-dire ceux qui roulent beaucoup à vélo, qui ont peu de place chez eux ou qui n'ont pas de voiture, par exemple.

La Ville de Bruxelles recevra sans doute plus de candidats qu'elle n'offre de places. Pour les déçus ou les habitants d'autres communes, il y a peu d’espoir. La Région bruxelloise ne subventionne plus ces boîtes. Les communes doivent dorénavant les payer seules. A 5 000 euros la boîte, les finances plombées des communes ne permettront sans doute pas que les box vélo fleurissent autant qu'à Rotterdam.

Néanmoins, si vous voulez tenter votre chance, la Ville de Bruxelles lancera un appel à candidatures dans les mois à venir. Elle sélectionnera ensuite les locataires selon plusieurs critères, par exemple, d’après la fréquence de l’usage du vélo par le cycliste, d’après les autres moyens de locomotion dont il dispose, etc.

Hélène Maquet – Myriam Baele – Delphine Wilputte

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK