Bruxelles va accueillir 315 000 nouveaux habitants d'ici 2060

En 20 ans, il y a eu environ 215 000 nouveaux habitants à Bruxelles
En 20 ans, il y a eu environ 215 000 nouveaux habitants à Bruxelles - © Flickr - Chiara Crelaschi

Ce sont les chiffres que vient de sortir le Bureau du Plan. Des chiffres très importants parce que c'est sur eux que le gouvernement se base pour mener son action politique. Une fois encore, c'est à Bruxelles que la croissance est la plus forte.

315 000 personnes, c'est comme si la Région accueillait 3 nouvelles communes de la taille de Schaerbeek alors qu'on le sait, les frontières de la Région bruxelloise ne peuvent pas bouger. En 45 ans, la population bruxelloise augmenterait ainsi de 27 %.

"La croissance de la population à Bruxelles s'explique en grande partie par la migration internationale. Cette migration impacte, en particulier, la population d'âge actif entre 15 et 65 ans mais encore d'avantage entre 20 et 40 ans. Ce qui fait que ce flux migratoire important rajeunit aussi, d'une certaine manière, la population. Cela génère un effet indirect sur le nombre de naissance à Bruxelles parce que l'on a, suite à la migration, d'avantage de femmes en âge d'avoir des enfants", explique la démographe Marie Vandresse.

Bruxelles va-t-elle pouvoir absorber cette population ?

La Région fait déjà face à une véritable explosion démographique, depuis le milieu des années 90. En 20 ans, il y a eu environ 215 000 nouveaux habitants.
Ici, on parle de 315 000 en 45 ans. En fait, proportionnellement, l'apport se tasse.

Les autorités ont eu beaucoup de mal à gérer l'explosion de la population. La question des places dans les écoles, par exemple, n'a pas vraiment été anticipée. On peut espérer que le gouvernement et les communes aient retenu la leçon et profitent de l'impulsion lancée et d'une tendance qui se confirme pour apporter des solutions à temps.

Hélène Maquet

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK