Bruxelles: une cure de jouvence pour la rue Neuve

La place du Finistère après la réalisation des travaux
La place du Finistère après la réalisation des travaux - © Ville de Bruxelles et Beliris

La Ville de Bruxelles et Beliris (le fonds fédéral d'investissement pour Bruxelles) annoncent le coup d'envoi, ce lundi 15 octobre, du réaménagement de la rue Neuve, en surface. Voilà 20 ans que la première artère commerçante de la Ville n'avait plus été refaite. En réalité, le chantier a déjà commencé il y a un an et demi, mais jusqu'à présent n'ont encore eu lieu que les travaux préparatoires en sous-sol, sur les différentes conduites (eau, gaz, téléphone, électricité...). Place maintenant au réaménagement de surface: le nouvel éclairage et le changement de dalles, principalement.

De nouveaux éclairages et de nouveaux pavés 

Concrètement, les dalles de béton (déchaussées et craquelées au passage des camions au fil des ans) seront remplacées par des petits carrés de granit et laiton. Des bancs, des fontaines et des arbres seront installés sur la place du Finistère et à la rue aux choux (qui devient, elle aussi, piétonne). La rénovation ne se limite pas à la rue neuve, les rues latérales aussi vont être refaites.

"Le projet vise à rassembler la rue Neuve et ses rues latérales et à les reconnecter au centre-ville historique, explique la Ville de Bruxelles dans un communiqué. Et ce notamment au travers du choix des matériaux : un dallage identique de pavés de granit de 12x12cm, disposés perpendiculairement au sens de la marche et de la circulation pour plus de solidité. L’ensemble formera un motif de pixels avec 3 nuances : clair, semi-clair et foncé. Certains pavés seront aussi couverts d’une plaque en laiton pour rendre à la rue son caractère prestigieux".

Afin d'éviter le maximum de désagréments aux commerçants et riverains, le chantier sera effectué en différentes phases. Les travaux devraient durer approximativement 2 ans. Ils accusent donc un sérieux retard, puisqu'au printemps 2017, les autorités annoncaient déjà le début d'un chantier de 2 ans. Le coût de ces travaux est estimé à 5 millions d'euros.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK