Bruxelles: trottinettes et vélos partagés, mal garés… les acteurs de la mobilité vont se réunir pour faire le point

Multiplication des opérateurs et applications, anarchie sur les trottoirs... les nouveaux modes de mobilité douce posent problème à Bruxelles.
Multiplication des opérateurs et applications, anarchie sur les trottoirs... les nouveaux modes de mobilité douce posent problème à Bruxelles. - © Belga

La mobilité partagée est au cœur de nombreuses discussions à Bruxelles depuis des mois. On entend souvent des plaintes concernant les trottinettes ou les vélos garés n'importe où sur les trottoirs, ou encore le nombre d'acteurs qui se multiplient... Pour répondre à toutes ces questions, la ministre de la Mobilité, Elke Van Den Brandt, veut rassembler les opérateurs, les communes et les zones de police. Une réunion est prévue le 17 octobre.

De quoi vont-ils parler ?

L'un des points abordés sera la couverture de la Région de Bruxelles-Capitale. Pour le moment, les applications sont surtout disponibles à l'est du canal. Preuve en est avec les vélos rouges Jump. Depuis début septembre, ils ne sont plus disponibles à Anderlecht, Molenbeek, Koekelberg et Laeken. Trop de vandalisme, selon Uber, la société qui les a lancés.

Mais la ministre ne veut pas d'une fracture de la mobilité entre ceux qui ont accès à ces applications et les autres. Pour convaincre Uber, Lime et autres opérateurs, elle veut d'abord passer par la méthode douce. "On pourrait aller plus loin directement en déclarant que c’est une obligation… Mais pour l’instant, on veut d’abord que les gens s’écoutent et trouvent ensemble des solutions", déclare Elke Van den Brandt.

La ministre dit aussi vouloir laisser le temps à ces gestionnaires d'applications, surtout aux plus petits, de développer leurs business model en commençant par certaines communes. Car, pour le moment, toutes ces entreprises ne sont pas rentables.

Autre point abordé : les contrôles des trottinettes et vélos mal garés. La Région a prévu des sanctions pour les opérateurs, mais elles n'ont pas encore vraiment été mises en place.

Archives: Journal télévisé 02/01/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK