Bruxelles: Trois personnes interpellées pour les émeutes lors de la manifestation Black Lives Matter

Bruxelles: Trois personnes interpellées pour les émeutes lors de la manifestation Black Lives Matter
Bruxelles: Trois personnes interpellées pour les émeutes lors de la manifestation Black Lives Matter - © ANTONY GEVAERT - BELGA

La zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles a procédé à trois nouvelles interpellations dans le cadre des débordements qui ont eu lieu en marge de la manifestation Black Lives Matter le 7 juin dernier, a indiqué jeudi le parquet de Bruxelles. Les suspects sont trois hommes âgés de 19, 22 et 26 ans. Ils ont été interpellés les 10 et 12 août derniers.

Les intéressés faisaient l'objet d'un signalement après un long travail d'identification effectué par la police sur base des images de caméras de vidéo-surveillance.

Ils sont suspectés d'avoir jeté des projectiles sur des policiers.

K.N., 22 ans, et I.J., 19 ans, résidant en région bruxelloise, se sont présentés d'eux-mêmes à la police, tandis que C.M.N., âgé de 26 ans, résidant en région flamande, a été interpellé par une zone de police en Flandre sur base du signalement émis par la zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles.

K.N. a été relaxé après audition. I.J., qui, en plus d'être suspecté de jet de projectiles est aussi soupçonné d'avoir saccagé un arrêt de bus, a été mis à la disposition d'un juge d'instruction.

Quant à C.M.N., il s'est vu remettre une citation à comparaître devant un tribunal.

L'enquête se poursuit, selon le parquet.

Le 7 juin dernier, une manifestation a rassemblé quelque 10.000 personnes sur la place Poelaert à Bruxelles, au pied du palais de justice, pour protester contre les violences policières envers les Afro-Américains aux Etats-Unis mais aussi contre ces mêmes violences en Belgique. À l'issue de celle-ci, une centaine de casseurs s'en sont pris aux forces de l'ordre. Sur leur passage, des poubelles ont été incendiées, des barricades dressées et des magasins pillés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK