Bruxelles: six personnes accusées d'exorcisme devant les assises

Trois femmes et trois hommes, dont le mari de la victime, seront dans le box des accusés. Huit ans après les faits, Fouad Hachmi ne sait pas ce qui s'est exactement passé durant l'été 2004. A l'époque, Latifa et son mari n'arrivaient pas à avoir d'enfant.

Une sorte de gourou, persuadé que Latifa était envoûtée, lui a promulgué des séances d'exorcisme très violentes durant plusieurs semaines. Il était assisté du mari et de plusieurs femmes dont une qui possédait en elle un démon guérisseur.

La famille ignorait les coups, les noyades, les vomissements forcés et autres tortures. Elle a cru la version du mari qui expliquait que son épouse avait eu un malaise dans son bain.

Un premier procès n'a débouché que sur des peines avec sursis. Mais aujourd'hui les faits ont été qualifiés de torture. Les six accusés vont devoir en répondre devant la Cour d'assise.

Geoffroy Fabré

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK