Bruxelles : à peine une piscine bruxelloise sur trois rouvre ce 1er juillet

Elles avaient pourtant hâte de rouvrir. Et pourtant, sur les quinze piscines publiques que compte la Région bruxelloise, seules cinq rouvrent ce lundi. Raison invoquée par celles qui postposent la reprise de leurs activités ? Les directives sanitaires précises qui doivent accompagner la réouverture n'ont été transmises aux directions de piscines que vendredi. Le délai est jugé trop court par la plupart des établissements.

  • Elles rouvrent aujourd'hui

Les piscines d'Etterbeek ainsi que des Marolles et de Laeken (Ville de Bruxelles) ont rouvert leurs portes ce matin. Même chose pour la piscine Saint-François à Saint-Josse et la piscine Victor Boin à Saint-Gilles.

Attention, des mesures sanitaires sont évidemment prévues, comme par exemple une réservation préalable obligatoire et un temps de baignade limité.

  • Elles rouvrent très bientôt

A Ganshoren, la piscine Nereus a voulu se donner quelques jours supplémentaires pour adapter ses installations : la réouverture est prévue lundi 6 juillet. 

Les communes de Watermael-Boitsfort et les deux Woluwe se sont, elles, concertées pour rouvrir en même temps: ce sera le lundi 13 juillet.

La piscine de Neder-Over-Hembeek (Ville de Bruxelles) fera patienter les nageurs jusqu'au lundi 20 juillet, afin de finaliser des travaux entrepris pendant le confinement.

  • Encore un peu de patience

A Molenbeek, suite à une réunion tenue ce matin, la date de réouverture de la piscine Louis Namèche est tombée : ce sera la 1er août.

Celle d'Evere attendra pour sa part la rentrée de septembre. Aucune date n'est pour l'heure avancée du côté de la piscine d'Uccle.

  • Encore beaucoup de patience

A Ixelles et Schaerbeek, il n'a pas fallu réfléchir longtemps à une date de réouverture. Les deux bassins sont en travaux de longue durée, depuis avant le début de la période de confinement

Réouverture des piscines, mais à des conditions strictes (JT du 26/06/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK