Bruxelles: seules huit écoles offrent l'immersion linguistique

RTBF
RTBF - © RTBF

Bruxelles n'a apparemment pas besoin de nouvelles écoles proposant l'immersion linguistique. Pour toute la Communauté française, le nombre de ces écoles proposant l'immersion est en hausse, mais ce n'est pas le cas dans la capitale.

Il y a huit écoles fondamentales à Bruxelles, qui donnent un enseignement en immersion linguistique. Toutes ont choisi le néerlandais. Il n'y a aucune nouvelle implantation cette année, alors qu'en Wallonie, douze établissements supplémentaires se sont lancés dans l'aventure cette année-ci, et 88 écoles secondaires ont annoncé qu'elles prendraient le relais pour ne pas perdre les acquis.

Peut-être la demande est-elle moins forte chez nous, de nombreux parents choisissant de mettre leurs enfants dans des écoles flamandes. Mais le principe n'est pas du tout le même. Là, il s'agit de "submersion" : l'élève ne parle et n'étudie plus qu'en néerlandais.

L'"immersion", en gros, cela veut dire que, les deux premières années primaires, 75% des cours sont donnés dans l'autre langue ; on passe à 50-50 les deux années suivantes ; et les deux dernières années, c'est le français qui reprend le dessus à 75%. Les élèves en sortent, sinon bilingues parfaits, au moins avec une bonne connaissance du néerlandais, et sans cet a priori négatif souvent observé dans l'enseignement classique.

Certaines études ont même démontré que le fait de pratiquer deux langues à la fois, ouvre leur esprit et les rend meilleurs dans des branches telles que les maths, les sciences ou même leur langue maternelle, ici le français donc.

 

B. Cleeren - N. Nahjari

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK