Bruxelles se dote d'un réseau régional de bornes de recharge électrique

La première borne régionale de recharge électrique est installée à Evere, rue de Genève
La première borne régionale de recharge électrique est installée à Evere, rue de Genève - © RTBF

Depuis ce mardi, il est possible de recharger la batterie de son véhicule électrique à la rue de Genève, 2, à Evere. Sur la voirie, deux emplacements sont réservés à cet effet. Toute voiture électrique peut y stationner gratuitement pendant 6 heures, le temps maximum de la charge à la toute nouvelle borne. Il ne reste alors plus à l'automobiliste qu'à scanner son code et à se servir en électricité verte.

100 stations, un seul système

Cette borne n'est en soi pas la toute première de Bruxelles: des initiatives privées existaient ça et là. Mais c'est en revanche une des quatre premières du réseau "charge.brussels", un programme élaboré par la région (Bruxelles Mobilité et Bruxelles Environnement simultanément) qui consiste à équiper l'ensemble du territoire bruxellois de prises électriques et de places réservées à cet effet sur l'espace public. Un maillage d'une centaine de bornes, réparties sur les 19 communes, avec un seul système centralisé pour l'équippement, le service et le fonctionnement.

Une borne par km2

"Notre objectif est d'avoir à terme une station par km 2, pour le réseau de base, explique le Ministre bruxellois de la mobilité Pascal Smet. A cela peuvent s'ajouter des bornes à la demande".  Car les entreprises ou même les particuliers qui résideraient à plus de 250 m d'une borne, peuvent introduire un dossier en vue que soit installée une station à proximité. Les 100 bornes de base devraient être installées dans le courant de l'année au fil des permis délivrés. Charge.brussels acceptera deux types d'utilisateurs: les occasionnels et les réguliers (inscrits préalablement).

Installer des stations pour multiplier les voitures

L'installation et l'exploitation du réseau charge.brussels ont été confiées (pour 10 ans) à l'opérateur néérlandais Pitpoint déjà actif dans d'autres pays européns, ainsi que dans plusieurs villes flamandes. Chaque borne comportera deux points de charge, et fonctionnera avec tous les modèles de véhicules électriques. A noter que la Ville de Bruxelles, qui avait elle aussi lancé un projet similaire sur son seul territoire, en stoppe son développement (une station avait d'ailleurs déjà été inaugurée à l'avenue du centenaire, en octobre dernier)  

A ce jour, ce réseau charge.brussels ne profitera potentiellement qu'à peu de Bruxellois. Le parc automobile électrique dans la capitale ne comptait en effet au 31 décembre dernier que 1342 véhicules. Mais c'est bien là l'un des enjeux majeurs du projet: faciliter l'accès aux véhicules électriques pour les nombreux bruxellois qui ne disposent pas de garage (et donc de possibilité de recharge en privé).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK