Bruxelles: plusieurs personnalités présentes sur les listes ne sont pas élues

Michou, à Anderlecht, n'est pas élue.
Michou, à Anderlecht, n'est pas élue. - © VIRGINIE LEFOUR - BELGAIMAGE

Des personnalités issues de la société civile se présentaient également aux élections dans plusieurs communes bruxelloises. Mais le score final n'est pas à la hauteur des attentes des intéressés ni des chefs de file locaux qui ont misé sur leur notoriété. 

Exemple à Uccle, où Walter Benjamin, victime des attentats de Bruxelles, sur la liste MR de Boris Dilliès n'est pas parvenu à décrocher un siège. Il totalise 392 voix : insuffisant !

Mohamed El Bachiri, le mari de Loubna Lafquiri, décédée lors de l'attentat à la station Maelbeek, n'est pas non plus élu. Il se présentait sur la Liste de la bourgmestre de Molenbeek Françoise Schepmans (MR). Pourtant placé à la quatrième place, Mohamed El Bachiri ne récolte que 333 voix. 

Toujours à Molenbeek, Thierry Dailly, le président du club de football du RWDM, se présentait à la dernière place sur la LB. Avec 341 voix, il parvient, à l'inverse de Mohamed El Bachiri, à décrocher son siège. Thierry Dailly est l'avant-dernier élu de sa liste (sur 13 au total).

Georges Heylens, Michou...

A Anderlecht, l'ancien joueur-entraîneur Georges Heylens figurait sur la liste PS-cdH-SP.A-Indépendants du bourgmestre Eric Tomas (PS). 34e, il ne fait que 292 voix et ne siégera donc pas dans le prochain conseil communal.

Toujours à Anderlecht, la plus fervente supportrice du RSCA, Michou, n'est pas élue. Michou Dehenain recueille 283 voix. A Anderlecht, DéFI était emmenée par Alain Kestemont.

D'abord présent sur la liste Ecolo avant de passer sur la liste citoyenne Plan B à la Ville de Bruxelles, Vincent Flibustier du site NordPresse (13e) recueille 86 voix. Insuffisant également pour siéger.

Archive : JT 14/05/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK