Bruxelles: plus d'une habitation sur deux sont en infraction

Photo d'illustration-Plus d'une habitation sur deux sont en infraction
Photo d'illustration-Plus d'une habitation sur deux sont en infraction - © Flickr-jeremy Levine Design

Terrasses non-conformes, extensions sans permis, les infractions à l’urbanisme sont nombreuses et peuvent coûter cher. On estime qu’en région bruxelloise, plus d’une habitation sur deux sont en infraction.

Ces infractions peuvent être multiples car la loi établit des règles strictes en la matière. Comment l’administration s’y prend-elle pour débusquer les fraudes ? Céline Jodogne est l'échevine en charge de l'urbanisme : "C'est lors des chantiers que les visites se font de manière privilégiée; il y a aussi des visites spontanées, quand les contrôleurs sont en rue et repèrent une anomalie."

L’arsenal de l’administration communale pour débusquer les fraudes ne s’arrête pas là. La commune peut aussi tenir compte des plaintes du voisinage. Alexandre Paternostre est avocat au barreau de Bruxelles :  "Une infraction urbanistique est un délit. L'existence d'une terrasse illégale peut gêner. On peut dès lors la dénoncer comme on peut dénoncer un vol de voiture. "

Néanmoins pas de chasse aux sorcières précise l'échevine : "Les visites se font sur des cas concrets, et nous n'utilisons pas systématiquement Google Map. Ce n'est pas une base de départ pour réaliser un contrôle, mais un appui pour les dossiers. "

Chaque année 800 infractions sont constatées dans les 19 communes bruxelloises.

Christophe Rolin, Christine Pinchart

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK