Bruxelles pas concernée par la 5G 'light' de Proximus, au contraire de Mons ou Namur

Proximus va lancer dès ce mercredi une 5G 'light', une première en Belgique, avec une couverture initiale dans plus de 30 communes à travers le pays. Cela ne concernera toutefois pas Bruxelles, où les normes d'émission trop strictes rendent impossible un tel déploiement. De grandes villes et communes comme Mons, Namur, Wavre, Louvain-la-Neuve, Braine-l'Alleud, Bastogne, Arlon en bénéficieront par contre.

La 5G de Proximus est une version limitée de cette nouvelle technologie. Aucun spectre n'a d'ailleurs encore été mis aux enchères, aucune nouvelle norme de rayonnement n'a été fixée et Proximus n'a pas installé de nouvelles antennes.

L'opérateur, qui a présenté mardi sa nouvelle stratégie d'entreprise à l'horizon 2022 (#inspire2022), s'appuiera sur l'infrastructure existante, grâce à laquelle il prétend pouvoir offrir la 5G à des vitesses allant jusqu'à 30% au-dessus de la 4,5G. "Mais cela continuera à évoluer. Cela ne remplace pas la nécessité d'un déploiement du spectre", confie l'entreprise.

Bruxelles ne fait pas partie de la liste de 30 communes où la technologie sera déployée. "Cela n'y est pas possible en raison des normes d'émission", justifie Fabrice Gansbeke, porte-parole de Proximus. La Région bruxelloise applique en effet, depuis un certain temps déjà, des normes moins élevées que dans le reste du pays.

En revanche, de grandes villes et communes wallonnes comme Mons, Namur, Wavre, Louvain-la-Neuve, Braine-l'Alleud, Bastogne, Arlon ou Eupen en bénéficieront, au même titre que Châtelet, à l'est de Charleroi. Près de Bruxelles, les zones autour de Zaventem, de Leeuw-Saint-Pierre et d'Hal ou d'Overijse en profiteront aussi.

En Flandre, si Gand manque à l'appel et qu'à Anvers seule une partie du port est couverte, ce n'est pas le cas de certaines parties de Courtrai, Bruges, Malines, Ostende, Knokke-Heist, Louvain et Hasselt, où il sera possible de se connecter à cette 5G, à condition de disposer d'un smartphone compatible.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK