Bruxelles: MolenGeek s'exporte en Italie, sa première antenne a ouvert à Padoue

Bruxelles: Molengeek s'exporte en Italie, sa première antenne a ouvert à Padoue
Bruxelles: Molengeek s'exporte en Italie, sa première antenne a ouvert à Padoue - © FILIP DE SMET - BELGA

Elle s'appelle Tech Station Padova et c'est la première antenne de MolenGeek en dehors de Belgique. L'école de codage bruxelloise vient d'inaugurer un espace à Padoue, dans le Nord de l'Italie. Ce sont les Italiens qui ont approché les Molenbeekois pour offrir d'autres perspectives à une région touchée par le chômage.

Une demande des Italiens 

Tout part d'un reportage d'Euronews sur MolenGeek. Des entrepreneurs italiens tombent dessus et décident de contacter la Startup bruxelloise. Ibrahim Ouassari, co-fondateur de MolenGeek raconte: "C'est clairement une demande des Italiens. Des entrepreneurs ont du mal à recruter en Italie alors qu'il y a de nombreux jeunes sans-emploi. Ils nous ont vus à la télévision et sont directement venus nous voir. On travaille avec eux depuis plus d'un an pour pouvoir mettre en place ce Molengeek en Italie". 

Pourquoi à Padoue? 

MolenGeek s'installe donc à Padoue dans le Nord de l'Italie. Il s'agit d'un espace de co-working, avec des coachs entrepreneurs qui vont accueillir les jeunes, qui vont les former, les aider à développer leurs projets. "Dans quelques mois, on espère ouvrir l'école de codage", complète Ibrahim Ouassari. Padoue est une ville frappée par un haut taux de chômage. "C'est là qu'échouent aussi de nombreux migrants", explique le co-fondateur de MolenGeek. "Il existe des centres de formation, mais plutôt axés dans les métiers plus traditionnels comme la restauration". L'idée est donc de combler un créneau, avec une structure tournée vers l'avenir et la technologie. L'année prochaine, MolenGeek espère toucher 200 jeunes à Padoue. 

Créer des ponts entre les deux écoles 

MolenGeek fait donc des petits. Au delà de la fierté que cela représente pour les Bruxellois, pour eux, "c'est aussi hyper important de rendre ce marché européen plus accessible pour les jeunes de Molenbeek et de Belgique en général, parce qu'il est tellement fragmenté par des langues et des cultures différentes". Avec ce pied-à-terre à Padoue, l'idée est d'envoyer des jeunes Molenbeekois en Italie, s'ils veulent y développer leur projet. Et vice versa. Avec comme horizon, la possibilité de créer des Startups belgo-italiennes. 

Après Padoue, Amsterdam et Oujda? 

MolenGeek a d'autres projets dans ses cartons. Les plus concrets concernent le Maroc. Ibrahim Ouassari détaille: "On travaille depuis plus d'un an avec les partenaires marocains pour ouvrir une ouvrir une antenne à Oujda, une région dans une situation économique compliquée. Et au niveau européen, nous sommes aux débuts des négociations avec les Pays-Bas pour implanter un projet à Amsterdam". Petite startup deviendra grande.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK