Bruxelles: les petites listes se regroupent, espérant atteindre les 5%

Image d'illustration
Image d'illustration - © JEROEN NEIRINCK - BELGA

Les partis émergents s'organisent pour espérer atteindre le seuil électoral à Bruxelles. Il est de 5% et pour y arriver, plusieurs formations ont décidé de constituer un groupement de listes. Ils sont au nombre de trois pour l'élection du Parlement régional. Il s'agit d'un accord technique, et en aucun cas d'une alliance.

Quel est le point commun entre Pro Bruxsel, le PTB, BUB, le Rassemblement R et le parti Pirate? Ne cherchez pas, il n'y en a pas. Les programmes de ces partis se situent souvent aux antipodes les uns des autres.

Mais cela ne les empêche pas de s'associer en vue d'atteindre le seuil d'élégibilité de 5% au sein d'un groupement de listes.

Les autres groupements de listes associent La Droite, Debout les Belges et Egalitaire, d'une part ; Gauche commune et Vega de l'autre. Pour la première fois depuis l'émergence du Vlaams Belang à Bruxelles, les partis flamands démocratiques n'ont pas effectué de groupement de listes.

Philippe Carlot

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK