Périphérie: les futurs bourgmestres vont-ils être nommés?

Le FDF Damien Thierry (Linkebeek).
Le FDF Damien Thierry (Linkebeek). - © Belga

En Flandre, les conseils communaux issus des élections du 14 octobre dernier sont en pleine installation. C'est le cas également pour les six communes à facilités de la périphérie bruxelloise. Conseillers et échevins vont prendre leur siège. Le bourgmestre, quant à lui, ne sera pas immédiatement fixé sur son sort. La procédure est particulière.

Dans les six communes, les assemblées seront purement protocolaires. Après les formalités de validation de suffrage et l'analyse des lettres de créance des élus, tous les conseillers communaux prêteront serment devant le bourgmestre sortant.

Dans ces six communes de la périphérie, les élus de la liste majoritaire qui ont obtenu le plus de voix deviennent automatiquement échevins.

Le nouveau conseil communal doit ensuite se choisir un bourgmestre. Un vote secret intervient, il ratifie l'acte de nomination du candidat nouveau bourgmestre. Cet acte sera envoyé à la tutelle, au ministre flamand de l'Intérieur (le N-VA Geert Bourgeois) qui doit encore l'approuver. C'est là que réside le suspense.

Les bourgmestres de Linkebeek, Kraainem, Wezembeek-Oppem et Rhode-Sainte-Genèse seront-ils nommés malgré que les majorités francophones sortantes aient envoyé les convocations électorales en français à leurs administrés francophones ? On ne le saura que dans le courant du mois de janvier. Le bourgmestre nommé pourra alors prêter serment devant le Gouverneur de la Province du Brabant flamand.

Des manifestants du TAK (TaalAktieKomitee) sont descendus à Rhode-Saint-Genèse en début de soirée.

Walter Vansteenkiste (W.E.M.M.E.L) élu bourgmestre ff

Deux mois et demi après le scrutin, il n'y avait toujours pas d'accord de majorité dans cette commune à facilités de la périphérie bruxelloise.

Les urnes ont donné 12 sièges à la liste de tendance néerlandophone W.E.M.M.E.L. et 12 sièges à la Liste du Bourgmestre, plus francophone. Le 25ème siège a été remporté, lui, par une liste Union des Francophones.

Sans accord, un bourgmestre faisant fonction a du être désigné: le vote à bulletin secret a désigné Walter Vansteenkiste de la liste W.E.M.M.E.L. Il a obtenu 12 voix, soit quatre de plus que le bourgmestre sortant Christian Andries (LVB). Un vote a été déclaré nul et les trois derniers étaient blancs.

 

Walter Vansteenkiste ne devrait occuper la fonction qu'à titre provisoire, mais aucun délai maximum n'est cependant prévu par la loi.

Hélène Maquet, Betty Cleeren et Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK