Bruxelles: le Vieux Marché fête ses 142 ans sur la place du Jeu de Balle

Des vieux meubles, des peintures, des objets d'art ancien, des piles d'assiettes à 1 euro mais aussi des vêtements chiffonnés et ce qu'il faut bien appeler du bric à brac font partie du décor de la place des marolles depuis belle lurette. Pour le chineur habitué, le Vieux Marché de Bruxelles reste unique, mais force est de constater qu'il a fort changé. Ce chineur habitué en atteste: "Ce n'est pas les mêmes marchands ni les mêmes marchandises. C’est plus des videurs de maison que par le passé. Mais ça reste un marché différent des autres parce-qu’il est quotidien"

Côté marchand aussi, les anciens ont un peu la nostalgie: "Ça fait 18 ans que je travaille ici. On voit que le marché régresse parce que c’est la crise et que les gens ne cherchent plus la qualité. Ce qui est dommage c’est que les gens vendent des choses qu’ils ne connaissent pas, c’est l’argent qui les intéresse." Cependant, pour bon nombre personne, le marché garde un charme insolite. "Chez nous en Tchéquie on a pas de marché comme celui-ci, c’est assez special" nous confie cette étudiante.

Une fête sera organisée dès ce weekend et toute la semaine prochaine pour marquer la victoire du marché aux Puces contre le projet de parking souterrain. Un rendez-vous est donné le samedi 14 mars pour le début des festivités qui s'achèveront le samedi suivant. Au programme: des spectacles, des expositions, des concerts et autres projections de films.  Vous pouvez retrouver le programme complet sur http://www.plateforme-marolles.be/142-ans/

Jean-Claude Hennuy 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK