Bruxelles : le chantier de démolition des voûtes du tunnel ferroviaire Clovis durera 4 week-ends

Le chantier du tunnel ferroviaire de la ligne Bruxelles-Namur, situé sous le boulevard Clovis entre la chaussée de Louvain à Saint-Josse-ten-Noode et le square Ambiorix à Bruxelles-ville, a démarré ce samedi. Les travaux de démolition du toit auront cours pendant 4 week-ends successifs de jour comme de nuit, occasionnant des nuisances pour les riverains.

La phase de construction des sommiers, des pierres situées aux extrémités des arcs des voûtes, débutera mi-décembre. Les travaux se feront de jour. La pose de la nouvelle voûte sera effectuée à partir du 14 mars, pendant 4 week-ends successifs, de jour comme de nuit.

Par la suite, deux nouvelles sorties de secours seront créées à hauteur du square Ambiorix afin de satisfaire au mieux aux dernières normes en matière de sécurité. Les travaux de finition se poursuivront jusqu'à la fin de l'année 2020.

Ce chantier représente un investissement total de 4 millions d'euros.

Certaines des voussettes du tunnel Clovis datent de 1890. Leur renouvellement était devenu nécessaire pour garantir la sécurité de l'exploitation ferroviaire et celle des usagers des voiries en surface. "On est dans un tunnel, entre Bruxelles-Schuman et Bruxelles-Nord, dont la structure est en fin de vie - elle a à peu près un siècle - et on a remarqué lors de nos inspections qu'il était temps de la renouveler", explique Christophe Rubbens, responsable des infrastructures ferroviaires à Bruxelles pour Infrabel. "C'est assez exceptionnel pour Bruxelles de remettre à ciel ouvert un tunnel. On utilise des techniques assez douces. On a fait du découpage de la structure pour avoir des petits morceaux qui sont manipulables dans une voirie".

Un plan de transport alternatif a été mis en place durant les week-ends pour les voyageurs. La gare de Bruxelles-Schuman restera desservie normalement. En surface, des déviations ont été fléchées pour les usagers de la route.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK