Bruxelles: la qualité de l'air au centre du festival "Revolution'Air"

Bruxelles: la qualité de l'air au centre du festival "Revolution'Air"
Bruxelles: la qualité de l'air au centre du festival "Revolution'Air" - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Sensibiliser le plus grand nombre de Bruxellois à la qualité de l'air, c'est l'objectif de "Révolution'Air". La première édition de ce festival va se tenir ce dimanche au parc du Cinquantenaire. Il est organisé par le collectif citoyen Bruxsel'Air.

Détente et solutions pour améliorer la qualité de l'air 

Le festival prendra donc ses quartiers au Parc du Cinquantenaire ce dimanche. L’événement se veut familial (cirque, skate, château gonflable, concerts etc) mais il proposera aussi des solutions pratiques pour améliorer la qualité de l'air. "Notre volonté, c'est d'organiser un maximum d'actions grand public, explique Delphine Morel de Bruxsel'Air, des actions inclusives et drôles pour sensibiliser les Bruxellois et les politiques à la question de la qualité de l'air. Cela permet de sensibiliser ceux qui sont déjà conscients de la problématique et ceux qui n'en ont jamais entendu parler. A une semaine des élections, c'est selon nous le timing parfait pour mettre la qualité de l'air dans la tête de tout le monde. C'est pour cela que nous avons choisi la forme d'un festival après plusieurs actions de désobéissance civile".

12.000 Belges meurent prématurément en raison de la pollution de l'air 

Plusieurs interventions sont prévues, notamment de François Perl, directeur général à l'INAMI ou encore celle de Kristiaan Borret Bouwmeester, maître architecte de la région bruxelloise, sur le thème "développer nos villes sans les étouffer". 

Chaque année, 12 000 Belges meurent prématurément à cause de la pollution de l'air, selon l'Agence Européenne de l'Environnement. Et Bruxelles est plus touchée par le phénomène que les deux autres régions. Selon Bruxsel'Air, les mesures actuellement prévues sont loin d'être suffisantes pour résoudre le problème de la qualité de l'air dans la capitale.

Tous les niveaux de pouvoir, y compris communal 

Bruxsel Air s'adresse donc à tous les niveaux de pouvoir pour enrayer le phénomène de pollution de l'air. "L'air n'a pas de frontière et la qualité de l'air concerne tous les niveaux de pouvoir, détaille Delphine Morel, En ce qui concerne les communes, cela passe par des rues cyclables, par la réduction de la vitesse autorisée, par plus d'aménagements pour les modes actifs comme la marche et les vélos ou les transports en commun ou encore de l'information pour l'isolation des logements, l'aménagement d'espaces verts. Ce n'est pas parce que la commune est le plus petit niveau de pouvoir au niveau géographique qu'il n'est pas le plus puissant pour agir". Le slogan du festival sera "Daily Heroes" (Héros du quotidien), "pour souligner l'importance de nos comportements au quotidien et remercier tous les Bruxellois qui, chaque jour, améliorent la qualité de l'air par des gestes simples". 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK