Bruxelles : la Bibliothèque royale de Belgique rouvre ses portes au public par phases à partir du 15 juin

Dans la Bibliothèque royale de Belgique
Dans la Bibliothèque royale de Belgique - © DIRK WAEM - BELGA

A partir du 15 juin, "KBR", la Bibliothèque royale de Belgique à Bruxelles, rouvrira partiellement au public. Dans un premier temps, l'accès sera uniquement autorisé aux personnes qui doivent consulter des documents physiques pour leurs études ou recherches. Cette situation perdurera jusqu'à la fin du mois d'août et uniquement s'il n'est pas possible de faire appel à des services à distance.

En effet, à partir du 15 juin également, l'offre numérique sera sensiblement élargie. C'est ainsi que le contenu de "BelgicaPress" et "BelgicaPeriodicals" sera accessible à distance par le biais de son compte "MyKBR" à créer gratuitement. Toutes les ressources électroniques seront du reste disponibles, aussi via le compte "MyKBR". Avec "Digital" ou "Demand", les documents seront scannés et "KBR" fournira aux utilisateurs un fichier numérique.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


L'accès à la salle de lecture, pour sa part, sera limité à vingt lecteurs au maximum. Il s'agira de réserver une place en ligne et cela pour des demi-journées. Par contre, il ne sera pas possible d'étudier sur place pendant le blocus ou la période des examens.

Il conviendra aussi de réserver à l'avance ses documents et cela deux jours ouvrables avant leur consultation programmée. La salle sera accessible du lundi au vendredi de 10h00 à 12h45 et de 13h15 à 16h00.

Il sera demandé aux visiteurs de se désinfecter les mains, de porter un masque et d'utiliser les vestiaires situés à l'entrée, les casiers étant systématiquement désinfectés après usage. La distanciation physique sera, bien entendu, également d'application.

Informations: info@kbr.be ou par le biais du formulaire que l'on peut trouver, à partir du 15 juin, sur le site www.kbr.be ou encore par téléphone: 02.519 53 11.

Archives : Journal télévisé du 23/05/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK