Bruxelles : deux actions en faveur du traité interdisant les armes nucléaires

Deux actions vendredi à Bruxelles en faveur du traité interdisant les armes nucléaires.
Deux actions vendredi à Bruxelles en faveur du traité interdisant les armes nucléaires. - © RTBF

La coalition belge contre les armes nucléaires a annoncé mercredi l'organisation de deux événements vendredi pour marquer l'entrée en vigueur du Traité d'interdiction des armes nucléaires (TIAN), conclu dans le cadre de l'ONU, et appeler le gouvernement à s'y rallier.

"A cette occasion, des actions sont proposées partout dans le monde. Et en Belgique aussi", a indiqué cette coalition, qui rassemble plus de 50 organisations, dans un communiqué. Ces deux actions sont prévues vendredi: l'une à 07h30, avec la projection d'un message de célébration et d'engagement sur l'église du béguinage à Bruxelles, et l'autre à midi, sous la forme d'un rassemblement organisé devant le ministère des Affaires étrangères.

Le TIAN a été adopté par 122 pays à l'Assemblée générale des Nations unies en 2017. Depuis, 51 pays l'ont déjà ratifié et 86 autres l'ont signé. son entrée en vigueur fait suite à la ratification voici trois mois du Honduras.  "Depuis le début, la Belgique a boycotté ce processus multilatéral d'interdiction des armes nucléaires, prolongeant et légitimant toujours la présence d'armes nucléaires et leur potentielle utilisation", a dénoncé la coalition.

Elle a rappelé que le 7 décembre dernier, la délégation belge à l'ONU a voté contre une résolution de l'Assemblée générale en soutien au TIAN.

Un vote qui s'oppose, selon les organisations pacifistes, "tant à l'accord de gouvernement - qui s'engage +à examiner comment le Traité des Nations Unies sur l'interdiction des armes nucléaires peut donner un nouvel élan au désarmement nucléaire multilatéral+ - qu'à la volonté très largement partagée de la population belge".

La coalition cite les résultats d'un sondage réalisé en décembre dernier et indiquant que 77% des Belges souhaitent que la Belgique signe ce traité onusien.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK