Des vélos appâts pour lutter contre le vol des deux-roues dans la capitale

Bruxelles: des vélos appâts pour lutter contre le vol de vélos en ville
Bruxelles: des vélos appâts pour lutter contre le vol de vélos en ville - © Tous droits réservés

Chaque année entre 8 et 10 000 vélos sont volés à Bruxelles. Et pour lutter contre le vol de vélos, la Région va tester un nouveau système: elle va installer des vélos appâts. La phase test sera lancée dans les prochaines semaines.

Bruno De Lille est secrétaire d’État à la Région Bruxelles-Capitale en charge de la Mobilité. Pour lui, lutter contre le vol de vélos était une priorité: "On constate que beaucoup de gens pour lesquels le vélo a été volé, n’achètent plus de nouveaux vélos et donc arrêtent de faire du vélo dans la ville, ce qui pose aussi un problème pour la mobilité."

La Région a donc décidé de mettre en place une action répressive. Des vélos appâts seront dispersés dans Bruxelles et aux alentours. Ils seront dotés d'une puce qui permettra de repérer leurs mouvements: "On va mettre des vélos à des endroits où beaucoup de vélos ont été volés. On verra si le vélo a été volé et si c'est le cas, enfin attraper les voleurs."

Aurélie Willems et la secrétaire générale du GRACQ. Un mouvement qui milite pour la place du vélos en ville. Ils approuvent la mesure. Mais rappellent que le cycliste a aussi sa part de responsabilité. Il doit bien cadenasser son vélo, et prendre des mesures au cas où il se le ferait tout de même voler: "Nous ce qu'on recommande quand on achète un vélo, c'est de remplir une fiche d'identité avec le numéro de cadre, les caractéristiques du vélo et toute une série d’informations dont la police aura besoin pour enregistrer cette plainte et surtout, la faire suivre."

A noter aussi que la liste complète des vélos retrouvés, à Bruxelles, peut être consultée sur le site: http://www.velosretrouves.be

Barbara Schaal

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK