Bruxelles, décès dans un commissariat : pas d'intervention d'un tiers et pas de traces de violence selon l'autopsie

Ce mardi 19 janvier, le parquet de Bruxelles a été avisé d’une personne décédée dans un complexe cellulaire de la zone de police de Bruxelles Capital Ixelles. Il s’agit d’un homme d’une trentaine d’années qui avait fait l’objet d’une arrestation administrative pour un séjour illégal sur le territoire belge. On ne connaît pas encore sa nationalité.

Pas d’intervention d’un tiers et pas de traces de violence

Une autopsie a été réalisée ce mercredi matin. Les résultats montrent qu’il n’y a pas eu d’intervention d’un tiers dans le cadre du décès et qu’il n’y a pas non plus de trace de violence. Des analyses toxicologiques sont toujours en cours.

"Lorsque le parquet a été avisé des faits, il a immédiatement requis que le comité P reprennent tous les devoirs d’enquête. Nous avons aussi demandé que les images de l’arrestation du jeune homme et les images de sa cellule soient saisies pour être analysées. D’autres examens sont en cours, tout cela prend du temps mais en tout cas l’autopsie démontre que l’intervention d’un tiers est exclu dans le cadre du décès de cette jeune personne" explique Stéphanie Lagasse, porte-parole du parquet de Bruxelles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK