Bruxelles compte de plus en plus d'arbres d'alignement, et ils ne sont pas choisis par hasard

Bruxelles compte de plus en plus d'arbres d'alignement, et ils ne sont pas choisis par hasard
Bruxelles compte de plus en plus d'arbres d'alignement, et ils ne sont pas choisis par hasard - © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

Bruxelles est l’une des capitales les plus vertes d’Europe. En effet, selon Bruxelles Environnement, 54% du territoire de la Région bruxelloise est couvert de végétation : 1650 hectares de forêt et 7000 hectares d’espaces verts en pleine ville.

Les arbres et les arbustes représentent 44% de cette végétation. Et contrairement à ce qu’on pourrait croire, leur nombre est en augmentation le long des rues. Il y a aujourd’hui environ 29.000 arbres d’alignement, contre 27.500 il y a 10 ans. Et le choix de ces arbres le long de nos chemins ne se fait pas au hasard.

"Premièrement la biodiversité, en favorisant certaines essences inhabituelles. Néanmoins, on a des impositions concernant le fait de garder un maximum d’essences indigènes, explique Camille Thiry, porte-parole de Bruxelles Mobilité. Le réchauffement climatique nous pousse à aller vers des espèces plus résistantes aux fortes chaleurs, mais aussi au gel. Il y a l’aspect esthétique pour l’alignement, la hauteur des arbres, les caractéristiques des racines, l’aspect résistance aux maladies et parasites, l’aspect allergisant,… On essaye d’avoir le meilleur arbre au meilleur endroit possible.

"Les quatre essences historiques à Bruxelles sont le marronnier, l’érable, le tilleul et le platane. On a aussi des hêtres au niveau de la forêt de Soignes, mais il faut savoir que cette espèce est assez peu résistante aux chaleurs et au réchauffement climatique. On plante assez souvent des arbres fruitiers, mais la production de fruit peut-être assez mal perçue par les riverains, car les fruits peuvent tomber sur les voitures ou le trottoir, et les salir."

Le projet Wood Wide Web, lancé il y a quelques années, a lancé l’idée un peu folle de recenser tous les arbres de Bruxelles via un atlas numérique et interactif. Il permet de voir qu’en effet, notre capitale belge est plutôt verte.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK