Les métros circulent à nouveau au ralenti à Bruxelles, pour le deuxième jour d'affilée, suite à une action syndicale

La circulation des métros est à nouveau perturbée et ralentie ce jeudi matin à Bruxelles. C’est le deuxième jour consécutif où la fréquence des métros est réduite dans la Région. En cause, à nouveau, un mouvement d’humeur de travailleurs affiliés au syndicat CGSLB.

Certains conducteurs de métros notamment n’ont pas pris leur service ce jeudi, ce qui cause entraîne à nouveau la suppression de certaines rames et, donc, une moindre fréquence sur les lignes. "Même si la situation est un peu meilleure qu’hier matin", indique la porte-parole de la STIB.

"Un peu plus d’un métro sur deux circule ce jeudi. C’est même un métro toutes les 4 minutes sur le tronçon commun des lignes 1 et 5, alors que, en théorie en heure de pointe du matin, c’est un métro toutes les 2 minutes 30 secondes à cet endroit", précise la porte-parole.

2 images
Un métro bondé à l’heure de pointe de ce mercredi matin © B. Schmitz – RTBF

Selon le permanent du syndicat CGSLB pour la Stib, Christian Ecker, qui était l’invité de l’émission Bruxelles-Matin ce jeudi sur la radio VivaBruxelles, "les travailleurs protestent notamment pour obtenir des améliorations en matière de bien-être, notamment pour les horaires des chauffeurs".

Mais, selon la Stib, "un cahier de propositions est sur la table. La concertation se passait bien jusqu’ici et les autres syndicats (FGTB et CSC) sont favorables à ces propositions. Alors pourquoi ce mouvement de la seule CGSLB ? A moins que ce syndicat ne veuille faire une démonstration de force à l’encontre des autres syndicats. Ou qu’il y a d’autres raisons cachées à ce mouvement de grogne. Si c’est le cas, on ne peut que le déplorer, bien entendu, surtout que ce sont au final les voyageurs qui sont pris en otage".

Les fréquences réduites des métros font que plus de voyageurs s’accumulent sur les quais aux heures de pointe. "Ce qui est bien sûr loin d’être idéal en période de pandémie", rajoute la Stib.

A noter que les bus et trams ne sont pas impactés par cette action et circulent normalement à Bruxelles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK