Bruxelles: Bertin Mampaka insulte un élu en plein conseil communal

Bertin Mampaka est entré dans une vive colère après avoir été traité de "touriste" par Michael François.
Bertin Mampaka est entré dans une vive colère après avoir été traité de "touriste" par Michael François. - © JULIEN WARNAND - BELGA

Le conseil communal de la ville de Bruxelles s'est terminé hier soir (lundi) sur des insultes et dans une ambiance très pourrie de cour de récréation. D'un côté, le cdH Bertin Mampaka ; de l'autre, l’Ecolo Michaël François, tous deux conseillers communaux. Et comme porte-voix pendant la dispute: Twitter.

C'était pendant la partie du conseil qui se déroule à huis clos. Vous le savez, même si les élus sont dans une salle sans témoins, ils continuent parfois encore à Twitter.

Bertin Mampaka faisait des allers et retours entre son siège et la salle d'à côté (la cafétaria) lors du vote d’une motion. L’élu cdH a alors exprimé son vote – à distance, donc – par un "oui" tonitruant qui a résonné dans la salle du conseil, provoquant l’hilarité de ses collègues. Michaël François (Ecolo) a de suite réagi, par tweet, en traitant Bertin Mampaka de "touriste".

On s’en doute, Bertin Mampaka n'a pas apprécié cette attaque très publique. Selon plusieurs sources, il est rentré furieux dans la salle, a insulté Michael François, et dans sa colère aurait lâché le mot "pd" et proféré des menaces. Insulte à nouveau relayée immédiatement sur Twitter.

Le bourgmestre a dû intervenir pour calmer les esprits. Mais la dispute a un impact personnel et politique. Parce que c'est une insulte qui heurte (ndlr : Michaël François est coordinateur d’une asbl de promotion de la santé auprès des personnes qui ont des relations homosexuelles) et parce que – politiquement – Bertin Mampaka peut la payer cher. Twitter a rendu très public ce mot lâché dans un accès de colère, un mot par ailleurs difficilement justifiable pour un élu (censé donner l'exemple)… Surtout dans un parti (le cdH) qui a défendu les sanctions à l'égard de ceux qui profèrent des insultes homophobes et sexistes en rue.

Michaël François annonce qu’il va déposer plainte à l’encontre de Bertin Mampaka. De son côté, le bourgmestre Yvan Mayeur attend d'avoir la confirmation ou non des propos tenus. Et s’il la reçoit, il demandera au minimum des excuses à Bertin Mampaka. En attendant, il appelle les échevins et les conseillers communaux à plus de fair play sur les réseaux sociaux.

Quant à Bertin Mampaka, il ne nie pas avoir traité son collègue de "crétin" et d'"imbécile", se retenant même de le traiter de "jeune paysan", mais il nie avoir proféré une insulte à caractère homophobe. Un type de comportement qu'il dit réprouver. Interrogé par nos confrères de Belga, il a à son tour menacé de déposer plainte contre Michaël François pour insulte à caractère raciste et/ou xénophobe par, selon lui, l'allusion sous-jacente de son tweet au "à l'élu noir fainéant" qui fait rire "jaune".

Et Bertin Mampaka d’ajouter encore à l’agence Belga qu'il s'était présenté en retard au conseil communal, en raison de la réunion du bureau du cdH consacré à l'attribution de la tête de liste pour le scrutin européen et qu'au moment du vote, il s'entretenait avec un citoyen venu le consulter.

RTBF, avec Belga

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK