Bruxelles a perdu 400 places de parking

Bruxelles a perdu 400 places de parking
Bruxelles a perdu 400 places de parking - © Tous droits réservés

Le développement des emplacements Villo! a des conséquences pour les places de parking dans la capitale.

Le vélo c’est bon pour la santé, nettement moins pour les places de parking. C’est ce que se disent sans doute pas mal de Bruxellois aujourd’hui. 

Explications. Les stations "Villo !", qui mettent des bicyclettes à dispositions des citoyens, ont fleuri ces derniers temps à Bruxelles et dans quelques communes avoisinantes. L’objectif, c’est bien évidemment de convaincre la population de se servir du vélo plutôt que de la voiture pour effectuer des petits trajets. Mais ces stations ont été installées sur des emplacements de stationnement.

La ministre bruxelloise de la Mobilité, Brigitte Grouwels (CD&V) a donné des chiffres assez précis. Ce sont ainsi 400 places de parking qui ont été supprimées pour favoriser la petite reine. 

A Bruxelles-ville 172 places réservées autrefois aux voitures ont ainsi été reconverties. Ixelles a perdu 80 places, Schaerbeek 56. Saint-Josse enregistre 8 places de moins seulement. 

Et ça ne plait pas à tout le monde. Certains riverains ont fait connaître leur mécontentement estimant qu’on les privait ainsi d’un espace vital pour le repos de leurs voitures.  

Déjà considérées par certains automobilistes comme gênantes, ces stations "Villo !" vont pourtant encore proliférer en 2012. On cite aujourd’hui le chiffre total de 1000 places qui figureront prochainement dans le cercle des parkings disparus.

Sacha Daout (avec La Capitale)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK