Bruxelles: 10 000 signatures contre l'expulsion de Joël, 5 ans et malade

Bruxelles: la mobilisation contre l’expulsion du petit Joël reçoit 10.000 signatures
Bruxelles: la mobilisation contre l’expulsion du petit Joël reçoit 10.000 signatures - © Philippe Carlot - RTBF

Plusieurs organisations campent ce mercredi midi devant l'Office des étrangers. Elles sont venues remettre une pétition demandant à ce que le petit Joël, cinq ans, ne soit pas expulsé. Près de 10 000 parents l'ont signée. Le jeune garçon souffre d'une maladie rare pour laquelle il ne peut pas être soigné au Rwanda. L'Office des Etrangers lui a pourtant signifié l'ordre de quitter le territoire, la semaine dernière.

Joël et sa maman sont arrivés en Belgique en 2009 grâce à un visa médical et une autorisation de séjour à durée déterminée. Joel est atteint de dysplasie osseuse et son pronostic vital serait engagé en cas de retour au Rwanda.

Pour les médecins qui suivent Joël, l’enfant risque une mort prématurée en raison d’une insuffisance respiratoire car les moyens médicaux rwandais ne sont pas suffisants pour le traiter là-bas.

Une mobilisation s’est très vite organisée autour de Joël et sa maman. Les parents d’élèves et les enseignants de l’école communale J.J.Michel (1060) se sont manifestés pour clairement faire entendre qu’ils refusaient cette expulsion.

Cette situation a également été dénoncée par la Ligue des droits de l’Homme (LDH) qui pointe de multiples dysfonctionnements dans la procédure et rappellent que les avis médicaux, tant belges que rwandais, convergent vers le même diagnostique.

Du côté des autorités communales, le collège des échevins examinera jeudi la possibilité d'introduire, auprès de l'Office des Etrangers, une demande pour qu'il puisse postposer son ordre de quitter le territoire.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK