Brussels airlines confie la manutention de son trafic cargo à la société WFS

Près de 60 personnes étaient employées par Swissport pour ce travail avec Brussels Airlines, 58 pour être précis. Pour l'instant, aucune décision n'a été prise du côté de la direction de Swissport. On ne parle pas encore de suppression d'emploi.

Mais la perte de ce contrat inquiète Bjorne Van den Eynde, permanent CSC Transcom mobilité: "Les gens sont très inquiets et à cette heure, on ne sait pas s'ils pouvoir trouver un autre travail chez Swissport mais c'est clair que 58 personnes doivent bouger. De l'autre côté, il y a WFS qui va engager plusieurs personnes."

Sur ce point, c'est encore assez flou. WFS, la société qui vient de remporter le contrat de manutention devrait donc assurer le placement des marchandises sur palette. Ca se ferait sur le site de Brucargo. Mais ensuite, pour le transport sur le tarmac, WFS devra travailler avec Swissport ou Aviapartner, les seules sociétés à pouvoir accéder à cette zone de l'aéroport.

Aucune décision ne semble avoir été prise. Mais si WFS opte pour Swissport, la société pourrait en quelque sorte récupérer une partie du travail perdu. Une réunion est prévue lundi, les travailleurs devraient y voir plus clair.

 

Yasmina Favaro

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK