Brulangues : une plate-forme internet pour apprendre le français ou le néerlandais

Une plateforme internet pour apprendre le français ou le néerlandais sera bientôt disponible pour les demandeurs d'emploi bruxellois
Une plateforme internet pour apprendre le français ou le néerlandais sera bientôt disponible pour les demandeurs d'emploi bruxellois - © RTBF - Delphine Hotua

Une plateforme internet pour apprendre le français ou le néerlandais sera bientôt disponible pour les demandeurs d'emploi bruxellois. L'idée est dans les cartons de Benoît Cerexhe, le ministre bruxellois de l'Emploi depuis plus d'un an et se base sur ce qui se fait déjà en Wallonie. Elle se concrétisera dans le courant du premier semestre 2013.

Compréhension à l'audition, à la lecture, grammaire et vocabulaire. En quelques clics sur internet et avec un peu d'assiduité, il sera bientôt possible pour les demandeurs d'emploi bruxellois d'apprendre ou de parfaire leur connaissance en langue.

Vincent Henderick est le chef de cabinet du ministre de l'Emploi. Il explique : "l’objectif du gouvernement est clairement de renforcer l’apprentissage du néerlandais pour les chercheurs d’emploi. Cet outil sera effectivement un des nouveaux outils que nous mettons à disposition des chercheurs d'emploi pour qu’ils puissent répondre à un maximum d’offres d’emploi présentent en Région bruxelloise et dans la périphérie de la région."

Dans un premier temps, seuls les demandeurs d'emploi y auront accès mais le ministre n'exclut pas de l'ouvrir à tous, comme c'est le cas en Wallonie depuis fin 2011. Le gouvernement bruxellois s'est d'ailleurs largement inspiré de la plate-forme wallonne, baptisée wallangue.

Les choses auraient dû aller plus vite, mais cela n'a pas été aussi évident. Vincent Henderick souligne : "nous avions imaginé, dans un premier temps, d’importer la formule en Région bruxelloise. On sait que dans notre pays les choses ne sont pas aussi simples que cela et donc on a dû développer une plate-forme qui nous est propre mais qui s’inspire largement de la manière dont les Wallons ont fonctionné pour la plate-forme Wallangue."

Toutes les modalités pratiques ne sont pas encore arrêtées, mais en principe, le site sera accessible gratuitement aux demandeurs d'emploi domiciliés à Bruxelles.

Pierre Vandenbulcke

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK