Réouverture progressive du parc Pairi Daiza ce lundi 18 mai mais les pertes sont colossales

 

 

La réouverture du parc Pairi Daiza à Brugelette sera progressive, ont indiqué mercredi les instances du parc, après la décision du Conseil National de Sécurité (CNS) d'autoriser la réouverture des parcs animaliers à partir du 18 mai prochain.


►►► À lire aussi: Phase 2 du déconfinement : marchés, sport, coiffeurs, mariages... les détails de la conférence de presse du CNS


 

Les abonnés d'abord

Le parc ne sera accessible, dans un premier temps, qu'aux abonnés, en nombre limité. Les premières journées d'ouverture permettront de tester les dispositions mises en place pour la sécurité du public. L'accès aux visiteurs d'un jour ne sera ouvert que dans un second temps. Il sera en tout cas indispensable de réserver sa visite au parc. Le port du masque sera "fortement recommandé" et il sera obligatoire dans certaines zones du parc, notamment dans les espaces couverts. 

"En vitesse de croisière, Pairi Daiza peut accueillir 30.000 visiteurs par jour", assure Eric Domb, on est pas du tout aujourd’hui dans la même configuration, on va commencer par accueillir au maximum quelques milliers de personnes pour rôder le système et voir où il y a des zones où le confort ne peut pas être concilié avec les règles de barrière sanitaire.  Il y aura des stewards qui circuleront en permanence dans le parc pour veiller au respect des règles.  Nous disposons également d’un grand nombre de caméras sur le site".

Certains chemins du parc seront en sens unique. Les voies d'entrées dans le Jardin des Mondes ont été multipliées dans l'optique du respect de la distanciation physique. Le nombre de distributeurs de savons et de gel hydroalcoolique a été renforcé.

Des pertes colossales

"On s’attend à faire des pertes colossales", avoue Eric Domb, "nous avons fait une estimation de nos pertes, même en ouvrant lundi prochain progressivement, nous allons très probablement subir des dizaines de millions de pertes cette année-ci peut-être une trentaine de millions d’euros, nous sommes prêts à la catastrophe parce que cette catastrophe on sait qu’on va la vivre. Par rapport à la fréquentation du public, on est relativement serein, on sait ce qui nous attend donc notre priorité très clairement c’est la sécurité du public et des animaux". Et Eric Domb a précisé dans "Question en prime" sur les antennes de la RTBF ce mercredi soir qu'il ne sera plus possible d'approcher les animaux qu'à une distance respectable. 

Si ces pertes ne remettent pas actuellement en cause l'existence du parc animalier, elles vont en tout cas mettre un frein à un certain nombre de projets d'investissements qui sont donc remis sine die.

Les séjours à Pairi Daiza Resort sont reportés jusqu'à nouvel ordre. Le parc animalier hennuyer avait accueilli 2.016.000 visiteurs en 2019.

 

Cliquez sur la mesure afin de voir l'article associé

Les animaux face au confinement (sujet JT du 08 avril)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK