Brik: de nouveaux Study Spaces récréatifs débarquent à Bruxelles

Nouveau concept les salles d’études relax en région bruxelloise
3 images
Nouveau concept les salles d’études relax en région bruxelloise - © Tous droits réservés

L’ASBL "Brik" lance un nouveau concept de salles d’études relax en région bruxelloise. 6 salles d’étude gratuites pouvant parfois accueillir jusqu’à 200 étudiants, un bar lounge, un local à vélos et un coin détente muni d’une table de ping pong, larges canapés et jeux de société : ce concept novateur fait fureur auprès des étudiants.

La période des examens arrive à grand pas, le temps pour les étudiants de s’attaquer à leurs cours. Alors que certains préfèrent rester chez eux pour étudier au calme, d’autres préfèrent l’étude en groupe parfois source de motivation, voire de pression sociale. De nombreuses salles d’étude existent déjà en région bruxelloise mais elles ne semblent pas faire le poids face à l’afflux toujours plus important d’étudiants.

L’ASBL Brik, en coopération avec le gouvernement flamand et quatre écoles supérieures (Erasmushogeschool Brussel, LUCA, Odisee et VUB), lance un concept novateur de study space (salle d'étude) dans plusieurs communes de la région bruxelloise. Le but : pallier au manque d’espace et offrir une expérience mêlant silence et décontraction.

Etudier en groupe, relaxer en groupe

Contrairement aux bibliothèques classiques, les study spaces n’ont pas de surveillants. "Les étudiants se sentent chez eux ici. Ils peuvent se gérer eux-mêmes sans la présence d’une personne tierce. La philosophie des study spaces c’est de permettre aux étudiants d’étudier ensemble mais aussi de se relaxer ensemble. Etudier est déjà stressant en soi, il est important de faire des pauses et nous prenons ça en compte" déclare Kasper Demeulemeester, directeur créatif de l’ASBL.

Séances de yoga, de kung fu et distributions de friandises diverses; en plus d’être gratuit, le concept attire par ses qualités non négligeables. Au détour des différentes pièces, on peut voir des étudiants regarder des vidéos sur le net, boire un café ou s’assoupir dans de grands canapés. Cerise sur le gâteau : un hangar privé existe pour les vélos.

Un concept mobile et parfois temporaire

5 study spaces locaux existent déjà dans les communes d’Anderlecht, Ixelles, Ganshoren, Bergem Saint-Agathe et place de la Monnaie. Un dernier existe "rue du Gouvernement provisoire" non loin du Parc Royal mais il reste temporaire. Dans ce cas, le study space s’est logé dans les anciens locaux de la firme "Leica", à l’abandon depuis plusieurs années. Le bâtiment a été racheté récemment, le study space devra donc déménager à la fin de l’année pour investir d’autres lieux.

L’ASBL Brik cherche déjà une nouvelle adresse afin de déménager son espace central à la fin de l’année. Le collectif cherche également de nouvelles collaborations avec d’autres communes pour offrir toujours plus de possibilités de travailler.

 

Simon Mewissen