Brigitte Grouwels veut repeindre les feux de signalisation bruxellois

Colorer de bleu et de jaune les 4500 feux Bruxellois... voilà le vaste travail de peinture que souhaite Brigitte Grouwels. "Puisque la Région est en train de se redonner une nouvelle image, en remettant notamment en valeur les couleurs typiques de la Région (ndlr : le bleu et le jaune), ma proposition est de mettre les poteaux des feux de signalisation dans ces mêmes couleurs."

Conséquence positive, ajoute tout de même la ministre: les poteaux seront plus visibles. "Les nouveaux poteaux pour le moment sont gris clair. On a déjà eu de nombreuses remarques de personnes malvoyantes qui ne distinguent pas bien ces poteaux."

Dorer les feux pour donc redorer l'image de Bruxelles, et diminuer aussi le nombre de collision poteau-piéton... Combien cela couterait-il? "D’abord, il faut faire le test. Celui-ci ne dépassera pas les 5000 euros. Ensuite, pour toute la Région, on tournerait peut-être bien autour du million d’euros…"

Ce sera au prochain gouvernement après les élections de décider si ce cout vaut le bénéfice, si repeindre les feux est prioritaire en temps de vaches maigres...

Une autre question effleure aujourd'hui. Il y a quelques années, les ministres bruxellois (dont Brigitte Grouwels) avaient changé la couleur des bus et des trams à grands frais, pour une ville plus moderne, répétaient-ils... Mais cette fois-là, exit précisément le jaune et le bleu, remplacés par... (eh bien, oui !) du gris, n'en déplaise aux malvoyants. Cohérence, où es-tu?

Myriam Baele

 

Pour Brigitte Grouwels, repeindre les poteaux de signalisation augmentera leur visibilité. Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK