Brigitte Grouwels ne présentera pas le plan parking ce vendredi

La ministre Grouwels va présenter son plan stationnement cet après-midi.
La ministre Grouwels va présenter son plan stationnement cet après-midi. - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

De nouvelles règles de stationnement vont bientôt entrer en vigueur à Bruxelles. Normalement, dès janvier prochain. La ministre de la Mobilité Brigitte Grouwels devait présenter ce vendredi midi la version définitive du plan régional de stationnement. Un plan qui a pour objectif d'harmoniser les règles et les tarifs sur tout le territoire de la région, et qui devrait aussi faciliter la vie d'un certain nombre de travailleurs. En début de matinée, le cabinet de la ministre a fait savoir que la conférence de presse était annulée. Elle est reportée au début décembre.

Actuellement, c'est très simple: à moins de disposer d'une carte de riverain, tout le monde paye le stationnement dans les zones équipées d'horodateurs, sur tout le territoire régional. Les médecins, les infirmières à domicile, les aide-ménagères ou les enseignants ne font pas exception à la règle.

Une fois le plan régional en vigueur, une série de professions bénéficieront de tarifs préférentiels. Sous réserve de confirmation, les médecins généralistes pourront acheter une carte de stationnement valable dans tout Bruxelles pour 200 euros par an. Pour les services d'aide à domicile, on cite le montant de 75 euros par an. "Globalement, ce n’est pas une mauvaise nouvelle, commente Jean-Noël Pire (directeur de la logistique de la Centrale des Services à domicile). Étant entendu que l’idéal – vu que nous travaillons au bénéfice de la population – serait que l’on puisse travailler gratuitement… Mais les situations idéales ne sont pas toujours possibles à implémenter."

Pour une flotte d'une cinquantaine de voitures, l'impact du plan n'est pas négligeable pour la CSD. D'autres professions devraient également voir leur situation améliorée sur les plans financier et administratif.

Philippe Carlot

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK