Braine-l'Alleud va supprimer ses horodateurs

Le principe d’une zone bleue garantissant deux heures de stationnement gratuit dans l’ensemble du centre-ville a été approuvé.
Le principe d’une zone bleue garantissant deux heures de stationnement gratuit dans l’ensemble du centre-ville a été approuvé. - © Vincent Fifi

Le conseil communal vient d'approuver le principe d’une zone bleue garantissant deux heures de stationnement gratuit dans l’ensemble du centre-ville. Les limites de cette zone bleue sont à l’étude, la mesure devrait entrer en vigueur à la fin de l’année.

Le "règlement complémentaire de roulage" approuvé lundi soir par le conseil communal de Braine-l’Alleud va bouleverser les habitudes de nombreux Brainois d’ici quelques mois. Il s’agit de mettre fin aux zones de stationnements payantes instaurées aux alentours de la gare. En clair, les horodateurs qui sont installés depuis des années vont disparaitre, au profit d’une grande zone bleue qui garantira, dans tout le centre-ville, deux heures de stationnement gratuit.

Ces zones payantes avaient été établies pour contrer le phénomène des voitures ventouses laissées par les nombreux navetteurs qui prennent le train en début de matinée, et ne repartent que le soir. Le vaste parking Sud dont la SNCB achève la construction contre la gare - il devrait être ouvert à l’automne - change la donne.

"Une fois les deux parkings SNCB en fonction, on aura assez d’emplacements pour absorber pratiquement les voitures des usagers du train, confirme le bourgmestre Vincent Scourneau. On pourra alors passer à la zone bleue dans tout le centre, ce qui favorise la rotation des véhicules dans les rues commerçantes. Nous avons renégocié dans ce sens la convention qui nous lie à City Parking. Leur rôle sera de gérer la zone bleue, il n’y aura plus d’horodateur."

Ce n’est pas encore pour tout de suite: des études sont aujourd’hui en cours pour déterminer jusqu’où va s’étendre cette zone au sein de laquelle il faudra apposer un disque de stationnement ou une carte de riverain sous son pare-brise. C’est qu’en dehors de celle-ci, le stationnement sera gratuit sans limite de temps et si la zone est définie de manière trop étroite, les habitants et les commerçants risquent de voir affluer les voitures des navetteurs qui veulent échapper au tarif du parking SNCB…

Le collège communal espère disposer toutes les informations pour pouvoir mettre en oeuvre le nouveau règlement dès la fin de cette année.

Du côté de l’opposition, les Intérêts brainois et Écolo ont approuvé la mesure : le principe de la zone bleue coûtera moins cher aux visiteurs du centre-ville et incitera effectivement à l’utilisation des parkings souterrains de la SNCB.

Les Verts ont toutefois insisté sur la mise en place de parkings pour vélo dans le centre-ville et à la gare, et l’instauration d’itinéraires cyclables dans le centre-ville. Il faudra aussi améliorer les transports publics, en pensant notamment à une navette entre les quartiers les plus éloignés et la gare. Des arguments repris en choeur par IB.

"Je suis heureux qu’un dossier aussi sensible fasse l’unanimité", a conclu le bourgmestre Vincent Scourneau sans s’avancer sur les suggestions de l’opposition.

Vincent Fifi

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK