Braine-l'Alleud compte sur les fonds Feder pour construire une rocade

Le projet déposé par Braine-l'Alleud prévoit la construction d'une rocade autour de la ville.
Le projet déposé par Braine-l'Alleud prévoit la construction d'une rocade autour de la ville. - © BAS BOGAERTS - BELGA

Qui va décrocher sa part du gâteau des fonds européens FEDER ? Les communes candidates croisent les doigts pour leurs projets. Dinant, Andenne, Sambreville ou Namur espèrent décrocher plusieurs dizaines de millions d'euros pour des projets qui modifieront le visage des villes. En Brabant wallon, Braine-l'Alleud a introduit aussi un dossier. L'objectif des responsables locaux, c'est de réaliser un contournement routier.

Dans le Brabant wallon, les fonds européens ne peuvent pas servir à construire des ponts et des routes. Ces investissements sont en principe réservés à des régions moins riches.

Mais le bourgmestre Vincent Scourneau (MR) n'en n'a cure : le contournement "Est" de Braine-l'Alleud est économiquement vital. Les quelques 500 PME de sa commune, mais aussi les pharmaceutiques comme UCB ou Baxter, se plaignent de plus en plus des problèmes d'embouteillage.

Le projet déposé par Braine-l'Alleud prévoit la construction d'une rocade autour de la ville et une extension du Parc industriel. Coût total : 43 millions d'euros, soit près de la moitié de toute l'enveloppe des fonds européens réservée au Brabant wallon.

Il y a encore plus gourmand dans la Province, notamment, l'UCL. L'université, rodée à l'exercice des projets européens, a déposé une trentaine de projets. Selon nos informations, les montants dépasseraient largement les 50 millions d'euros. Bonne nouvelle pour l'UCL, deux profs maison, Vincent Yzerbyt et Philippe Scieur, font partie du comité d'experts chargés d'examiner et de classer les projets.

François Louis

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK