Brabant wallon: les extensions de zonings inquiètent les agriculteurs

L'extension du zoning de Perwez, au détriment des terres agricoles?
L'extension du zoning de Perwez, au détriment des terres agricoles? - © Google Street View

C'est un motif d'inquiétude supplémentaire pour les agriculteurs qui ont déjà le moral dans les talons. Les terres agricoles ont tendance à se raréfier, au profit notamment, de l'extension des parcs d'activités économiques. 1000 hectares de terrains pourraient ainsi être confisqués aux agriculteurs wallons d'ici 10 ans. Les illustrations en Brabant wallon ne manquent pas. A Perwez, par exemple, les travaux d'extension du zoning et du contournement pourraient manger 10 hectares sur les 60 que Philippe Raucent possède, sans réel espoir de pouvoir les remplacer. "C'est le gros problème. Les terres sont rares et chères. Je vais devoir réduire la taille de mon exploitation."

A Jodoigne, l'extension du zoning menace une ferme bio

Un autre projet dans l'Est du Brabant wallon inquiète aussi les agriculteurs. L'extension du zoning de Jodoigne pourrait faire perdre à la famille Weber la quasi totalité de ses terres agricoles. "Mes 21 hectares pourraient disparaître. Et la commune n'a pas de terrains pour compenser. Pour moi, si ce projet voit le jour, ce serait la fin de l'exploitation de ma ferme bio." Même si on n'en est pas encore là, ce projet d'extension est vécu comme une épée de Damoclès au-dessus de la tête de la famille Weber, qui du coup hésite à consentir de nouveaux investissements dans son entreprise. Pour le syndicat agricole, la FUGEA, c'est intolérable. L'association tire la sonnette d'alarme et demande un véritable changement de politique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK