Brabant Wallon : Le Cirque Stromboli reprend du service

Impossible de le louper, en passant à proximité du Cercle du Lac de Louvain-la-Neuve : le chapiteau du Cirque Stromboli a fait son apparition.

"Oui le cirque rouvre, mais en plein air", se réjouit Régine Mignon-Dubois, directrice, qui a planifié 8 spectacles à Louvain-la-Neuve. "Nous relevons le tour du chapiteau pour permettre à un maximum d’air de passer." En fait, le Cirque Stromboli se calque sur les protocoles appliqués à la culture, avec également une jauge limitée à 50 personnes, la désinfection des mains à l’entrée, le respect des distances entre les bulles et le port du masque obligatoire. "Il y a des communes qui nous connaissent depuis 13 ans, nous sommes dans une relation de confiance", explique Régine Mignon-Dubois.

Tournée brabançonne

Pour les artistes circassiens, coincés depuis des mois, cette reprise est une délivrance. Parfois, un peu douloureuse. "Musculairement, c’est vraiment compliqué", confie Laeticia Dubois, acrobate. "On a eu du mal à reprendre, on se sentait plus lourds et moins souples. En revanche, le contact avec le public, ça, ça ne se perd pas." Sentiment apparemment réciproque : les 8 représentations néolouvanistes ont été très rapidement complètes, avec de nombreux enfants ravis de rencontrer le clown et les animaux du cirque. "C’est un bonheur de pouvoir ressortir avec les enfants, de leur fournir une vraie vie d’enfant, avec un peu de magie ", expliquait un papa, jeudi après-midi, à l’issue d’une représentation.

Après Louvain-la-Neuve, le Cirque Stromboli posera ses bagages à Gembloux, puis Beauvechain et Grez-Doiceau.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK