BPS22 : quand le facteur livre le musée à la maison

BPS22 : quand le facteur livre le musée à la maison
7 images
BPS22 : quand le facteur livre le musée à la maison - © Tous droits réservés

Dès le premier confinement, le BPS22, le musée d’art de la Province de Hainaut situé à Charleroi, a été privé de ses visiteurs, mais pas seulement. L’institution compte aussi des animateurs qui accueillent des enfants pour des ateliers de créativité et de sensibilisation aux arts. Privée du contact avec les enfants, l’équipe du BPS22 a dû inventer la poursuite de ses activités mais ne voulait pas d’une formule informatique. Et c’est par courrier qu’elle envoie des activités ludiques et créatives aux enfants. Avec un succès inattendu. Plus de 400 enfants sont inscrits et reçoivent par la poste des fiches ludiques comprenant des stickers, des jeux, des invitations aux bricolages et aux dessins. Et tout cela est gratuit!

Imaginer l’œuvre

Exemple très concret des activités proposées : sur base d’une œuvre des collections du musée ou d’une exposition en cours, Alice Mathieu, animatrice, a rédigé un texte qui décrit cette œuvre avec des mots. Lorsqu’il ouvre l’enveloppe, l’enfant découvre entre autres ce texte et est invité à dessiner son interprétation de l’œuvre. Sur une autre fiche, il découvre comment fabriquer une enveloppe qu’il peut décorer comme il le veut. Le BPS22 fournit même le timbre afin que l’enfant lui adresse son œuvre. "Les enfants jouent vraiment bien le jeu, explique Alice Mathieu. On retrouve des choses très proches de l’œuvre originale. On voit que les enfants ont bien compris. Tous les éléments sont là. Mais l’idée, c’est évidemment d’avoir leurs interprétations, susciter leur imaginaire et leur créativité".

Une relation épistolaire entretenue

"On ne voulait pas proposer des activités sur ordinateur, derrière un écran, explique Sophie Pirson, médiatrice au BPS22. On s’est dit que les enfants se sentiraient valoriser en recevant un courrier à leur nom. On a créé ce lien par courrier avec eux". L’équipe imaginait adresser 60 ou 70 courriers et aurait déjà été pleinement satisfaite de ce résultat. Mais le succès est bien au-delà puisque ce sont plus de 400 familles qui sont inscrites. Et même si des stages pourront se tenir lors des prochaines vacances de Noël, les envois de lettres se poursuivront au moins jusqu’au mois de février. "On ne veut pas avoir créé un lien et puis l’abandonner. Et avec tous les dessins que nous adressent les enfants, on va faire quelque chose. On ne sait pas encore si ce sera une publication ou une exposition. Mais on va faire quelque chose, évidemment. Et les enfants seront au cœur de cet événement".

BPSS22 à Charleroi: archives JT du 20/09/2020

La Province du Hainaut expose une partie de ses riches collections au BPS22 à Charleroi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK