Bousval: le bourgmestre ferme un centre de déchets sans permis

Archives - Le centre de déchets de la Sobeca à Jemeppe-sur-Sambre
Archives - Le centre de déchets de la Sobeca à Jemeppe-sur-Sambre - © RTBF - Monika Wachter

Le bourgmestre de Genappe, Gérard Couronné, vient de fermer un centre de tri de déchets, dans le village de Bousval. Ce qui coince, c'est que ce centre de déchets de construction était installé en zone résidentielle sans autorisation.

A Genappe, on ne veut pas vivre une deuxième affaire Sobeca, du nom de ce centre de tri qui avait brûlé à Jemeppe-sur-Sambre et qui pose encore maintenant des nuisances aux riverains.

"A partir du moment où il n'y a pas d'autorisation, on ne contrôle rien du tout évidemment. Puis, c'est pas le meilleur endroit, c'est à l'angle de deux voiries  où il y a pas mal de circulation. C'est pas vraiment l'endroit, au cœur d'un village, pour exploiter un centre de tri bien sûr", explique le bourgmestre, Gérard Couronné.

Le précédent de Jemeppe-sur-Sambre fait réfléchir sur ce type d'activité. Le bourgmestre pense que, quand on autorise une activité il faut prendre toutes les dispositions pour que ça ne pose aucun problème pour le voisinage. "Ici il y a des risques d'incendie, il y a la circulation qui est quand même importante puisqu'on y amène des conteneurs à longueur de journée. Donc, la conclusion : c'est pas l'endroit approprié pour ce genre d'activité".

L'exploitant a bien introduit une demande pour obtenir un permis. Mais en attendant il est illégal. Ce sera à la commune de délivrer ou non le fameux sésame dans quelques mois et le bourgmestre à déjà annoncé qu'il y a de fortes chances que ce soit non.

Colette Jaspers avec Bruno Schmitz

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK