Boussu: le PS perd des voix mais gagne un siège

Jean-Claude Debiève reste bourgmestre de Colfontaine
Jean-Claude Debiève reste bourgmestre de Colfontaine - © Tous droits réservés

Les Boussutois avaient l'embarras du choix. Mais parmi les huit listes dans la course aux communales, ils ont choisi de reconduire la majorité absolue du PS. Les socialistes ont obtenu près de 48% des suffrages, c'est moins qu'en 2012, mais le groupe gagne néanmoins un siège supplémentaire au conseil communal avec 16 élus. Jean-Claude Debiève entamera son troisième mandat de bourgmestre à l'âge de 72 ans. 

A mi-mandat de la précédente législature, le PS avait ouvert le collège échevinal à un élu Ecolo. Les deux partis se disent satisfait de cette collaboration. Mais même si les Rouges se disent encore ouvert aux autres partis, pas sûr que cela se fasse dans la même configuration. Cette fois, Ecolo se présente avec le cdH et le mouvement citoyen C'BH sous l'étiquette Echo. La liste est arrivée en seconde position avec 15.71% des suffrages. 

Des familles politiques déchirées
Dans l'entité du Borinage, quand on quitte une liste, c'est pour en créer une autre. Chez les socialistes, l'ex échevine Simone Frédérick a mené la liste Rassemblement Citoyen qui obtient 2 sièges. Du côté des Verts, c'est Cyril Mascolo qui s'est écarté de son groupe pour créer Agora qui rafle 3 sièges. Enfin, Karl Delsarte et d'autres anciens MR n'ont aucun élu sous le nom "J'existe", tout comme le MR d'ailleurs. 

Le PP et La Droite ont également présenté des candidats mais n'ont pas obtenu assez de voix pour entrer au conseil communal. 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK