Boussu: des élèves de primaire cherchent une idée en or pour une parqueterie

Waouw ou Beurk... Les élèves donnent leur avis sur l'entreprise visitée.
Waouw ou Beurk... Les élèves donnent leur avis sur l'entreprise visitée. - © RTBF - Pierre Wuidart

Prenez des élèves de primaire, plongez-les dans une entreprise et écoutez leurs idées. C'est la base du projet Tilt' inventé par l'ASBL Choq (Contribuons à un Hainaut occidental de qualité). Le cercle d'affaires Synergie l'a importé en région montoise pour la première année. Cette semaine, quatre classes y découvrent un supermarché, deux entreprises de construction et... une parqueterie.

A Boussu, Michel Fauquet est pensionné depuis cinq ans. Mais il continue à gérer avec enthousiasme la parqueterie du Hainaut qu'il a fondée il y a 35 ans. Ce lundi, il fait visiter son entreprise à une classe de cinquième primaire de l'école communale de Chapelle-lez-Herlaimont. Mais les enfants ne sont pas là que pour découvrir... ils ont leur mot à dire sur le fonctionnement de cette société !

Tout au long de la visite, ils notent sur des petits cartons ce qu'ils ont aimé (Waouh) ou pas (Beurk). De retour en classe, les élèves établiront une liste d'améliorations possibles et la soumettront au patron. Michel Fauquet était intéressé par ce regard extérieur et juvénile sur son entreprise...

Au final, une seule idée sera choisie. Une école secondaire ou supérieure prendra alors le relais pour la concrétiser. Le projet doit être bouclé pour juin 2020.

Déjà quelques bonnes idées concrétisées

En Wallonie picarde, le projet Tilt' existe depuis six ans. Hassan Rhazi, de l'ASBL Choq, donne deux exemples d'idées d'élèves qui se sont concrétisées dans des entreprises de Wallonie picarde. Ça s'est passé chez un concessionnaire et un torréfacteur.

Et ce projet Tilt' vient d'être primé à Paris. Il a reçu le prix du public de l'innovation pédagogique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK