Hornu: une bactérie résistante a fait deux morts

L'hôpital Epicura d'Hornu fait face à une épidémie provoquée par une bactérie bien connue des hôpitaux, l'Acinetobacter baumannii. Elle est arrivée à Epicura via un patient transféré d'un autre centre hospitalier. La bactérie a touché cinq autres personnes hospitalisées. Deux d'entre elles sont décédées. 

Face à cette situation, l'hôpital a pris des mesures drastiques. Les patients atteints sont isolés. Les mesures de prévention ont été renforcées: désinfection des mains, masques, lavage des sols. Et il n'y a plus de nouvelles admissions dans les deux services touchés, la pneumologie et les soins intensifs.

C'est une bactérie opportuniste. Cela veut dire qu'elle va s'attaquer uniquement à des personnes extrêmement fragiles…

"Ce type d'épidémie survient fréquemment dans les hôpitaux"

 

"C'est une bactérie opportuniste. Cela veut dire qu'elle va s'attaquer uniquement à des personnes extrêmement fragiles. Par exemple, des patients atteints d'un cancer et qui ont une hospitalisation de longue durée", explique le Docteur Samy Place. "Ce type d'épidémie survient fréquemment dans les hôpitaux. Ce qui est particulier ici, c'est le degré de résistance de cette bactérie. Cela en fait quelque chose de très difficile à traiter", ajoute ce spécialiste en épidémiologie. La bactérie résiste, en effet, aux antibiotiques classiques mais il existe des traitements prometteurs aux Etats-unis. 

L'hôpital d'Hornu essaie d'obtenir ces médicaments via l'hôpital militaire. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK