Boîte à livres et bouquins à emporter: la tendance du livre gratuit

Dans une rue tout ce qu’il y a de plus tranquille à Malonne, une petite boîte fait beaucoup parler d’elle. A l'intérieur, pas de courrier mais bien des bouquins. Ici, elle a été installée par l'habitant de la maison devant laquelle elle se trouve.

Mais cette boîte n'est pas unique, au contraire, il y en a de plus en plus dans nos communes et dans d'autres pays. Elle est basée sur le principe dit du "livre-échange" : vous déposez un livre dont vous ne voulez plus ou que vous avez déjà (trop) lu. En échange, vous choisissez et emportez gratuitement un autre livre se trouvant dans la boîte.

Certains préfèrent ne pas en emporter, d'autres n'en déposent jamais. Libre à chacun de profiter de cette petite bibliothèque de rue comme il le souhaite. Les lecteurs de passage semblent tous se prendre au jeu, l'objet étant respecté de tous.

Tous les goûts et tous les âges

Polars, revues d'histoire, romans à l'eau de rose, romans d'aventure, contes pour enfants: il y en a pour tous les goûts et tous les âges. Des livres, parfois un peu démodés, c'est vrai, mais généralement encore en très bon état.

"Régulièrement, quelqu'un vient à la boite, ça fonctionne vraiment bien : elle est toujours pleine!", explique cette utilisatrice de la boîte de Malonne. "Moi-même j'avais mis deux livres il y a peu de temps et ils ont déjà disparu! Sûrement partis chez le voisin", ajoute-t-elle en souriant. 

Bouquinerie donne bouquins

Une seconde vie et un nouveau propriétaire pour ces livres qui souvent prennent les poussières dans les bibliothèques et les greniers... voire dans les rayons d'un vendeur.

Michel Garweg, qui tient une bouquinerie (éponyme) rue Hors-Château à Liège a lui aussi décidé de se séparer de certains livres, principalement des titres qu'il a en plusieurs exemplaires. "Et puisqu'il est hors de question de les jeter, j'ai décidé de les donner: chaque jour j'en dépose quelques-uns sur ma devanture. Et à la fin de la journée, 5 ou 6 d'entre eux ont été emportés."

Si le but principal pour le bouquiniste est d'alléger ses rayons de livres en surnombre voire abimés, il a pris plaisir à recevoir des petits mots de remerciements de lecteurs de passage et même quelques pièces de monnaie, témoins de la gratitude de ces lecteurs de passage.

"Mettez des livres partout"

Boîtes à livres ou initiative de bouquiniste, Victor Hugo en personne aurait beaucoup aimé cette nouvelle tendance de partage de livres, lui qui un jour déclara : "Qui que vous soyez qui voulez cultiver, vivifier, édifier, attendrir, apaiser : mettez des livres partout." A bon entendeur...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK