Bocuse d'Or: le meilleur commis d'Europe est wavrien

Curtis Mulpas a concouru sous la bannière italienne
Curtis Mulpas a concouru sous la bannière italienne - © TV Com

Le concours européen des Bocuse d'Or s'est terminé ce mardi à Turin, en Italie, et a notamment couronné un jeune cuisinier originaire de Wavre, Curtis Mulpas. Ce dernier a décroché le titre de meilleur commis de la compétition. Il concourrait sous la bannière italienne, en compagnie du chef Martino Ruggieri, avec lequel il travaille au Pavillon Ledoyen, un célèbre trois étoiles parisien. "Le jury cote surtout sur l'hygiène, la façon de travailler, la rapidité d'exécution. Et je pense que, ce qui a aussi fait la différence, c'est que j'étais aussi responsable des garnitures. Là, j'avais vraiment l'occasion de cuisiner avec mon chef", explique-il.

Je continue à faire mes armes en France

La récompense est prestigieuse, mais Curtis dit ne pas prendre la grosse tête:"C'est un prix comme un autre, même si je suis très content de l'avoir", poursuit-il. Il se prépare avec son chef pour le concours mondial du Bocuse d'Or, qui aura lieu quant à lui en février 2019 à Lyon. Le jeune homme ne compte cela dit pas rester commis toute sa vie: il sait que de nombreux chefs à avoir concouru au Bocuse d'Or ont d'abord mis le pied à l'étrier dans la catégorie "commis". Et si un jour il ouvre son propre restaurant, ce sera en Belgique et pas ailleurs: "J'attache beaucoup d'importance à mon pays, ça me manque. La Belgique a un potentiel culinaire énorme qui n'est pas assez développé. Je continue en attendant à faire mes armes en France". Le rêve de Curtis Mulpas est de devenir meilleur ouvrier de France. "J'espère qu'il va se réaliser et devenir ambassadeur de l'excellence française en Belgique", confie le jeune cuisinier.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK