Bloquée depuis 9 mois en Egypte avec ses 4 enfants

Bloquée depuis 9 mois en Egypte avec ses 4 enfants
Bloquée depuis 9 mois en Egypte avec ses 4 enfants - © Tous droits réservés

C'est un véritable appel à l'aide que lance la famille Moustier d'Aiseau-Presles : leur fille de 27 ans, Elodie Moustier, est bloquée en Egypte depuis 9 mois avec ses 4 jeunes enfants parce qu'il manque un document administratif au sujet de ceux-ci.

Monique Moustier est la maman d'Elodie. Très éprouvée, et entourée de son mari et d'une de ses filles, elle nous raconte avec des sanglots dans la voix l'histoire d'Elodie.

Sa fille est partie voici 5 ans vivre en Egypte avec son compagnon franco-congolais. Quatre enfants sont nés de cette union, la vie se déroule calmement à Hurghada, où habite le couple. Mais au printemps dernier, apprenant que son papa est gravement malade, Elodie veut rentrer au pays.

C'est à l'aéroport que tout bascule : elle se fait refouler à la douane parce que les papiers de ses enfants ne sont pas en ordre. "Elodie ne savait pas qu'elle devait déclarer la naissance de ses enfants auprès des autorités égyptiennes. Ses enfants sont belges, comme leur maman. ils ont d'ailleurs tous leur carte d'identité belge !".

La jeune maman se remet administrativement en ordre, mais l'Office de l'Immigration égyptien lui refuse pourtant toujours la sortie du pays. "On lui dit qu'il manque un tampon sur le passeport de ses enfants, mais quel tampon, puisque tout est régularisé ?". Le temps passe, et Elodie est toujours là-bas, sans plus de moyens de subsistance car son compagnon n'a plus de travail.

"Nous l'aidons comme nous pouvons, nous lui envoyons de l'argent chaque mois mais nous n'avons pas beaucoup de possibilités. Nous nous tracassons beaucoup pour les enfants, car certains sont malades, et ma fille n'a plus les moyens d'aller chez le médecin. Vous savez, là-bas, il n'y a pas de sécurité sociale comme chez, donc c'est très difficile".

Même la Reine a été sollicitée

La situation est encore plus difficile à vivre car le papa d'Elodie est gravement malade. "On voudrait qu'Elodie puisse revenir voir son papa une dernière fois, avant que le pire ne se produise, mais on ne sait plus que faire, nous sommes perdus. Nous nous sommes adressés à tout le monde : le bourgmestre d'Aideau-Presles, une députée de la région, le ministre des Affaires étrangères, le Premier ministre, et même la Reine. On s'est aussi adressé à la Croix-Rouge, à Médecins sans Frontières ... En vain, tout le monde nous répond que le problème se situe au niveau des autorités égyptiennes et qu'on ne peut rien faire. C'est insupportable ! Nous lançons un appel à l'aide parce que nous sommes à bout", conclut dans un sanglot étouffé Monique Moustier.

Cette famille modeste, digne et dépassée par la situation ne comprend pas que, pour un cachet manquant sur un passeport, la vie de toute une famille soit mise en suspens depuis 9 mois.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK