Bilan provisoire du projet "Housing First" pour les SDF de Charleroi

Illustration
Illustration - © Belga - Kristof Van Accom

L’opération "Housing first" a pour but l’accompagnement d'anciens "sans domicile fixe" qui essayent de reconstruire une vie entre quatre murs. Ca se fait déjà dans d'autres pays. Et Charleroi est dans le coup depuis un an.

Le projet s'appelle " Housing first " : " D’abord se loger ". Son principe est simple : une personne sans-abri est prise en charge, logée et aidée dans l'organisation de sa nouvelle vie.

Catherine Depasse est éducatrice spécialisée et elle est détachée sur ce projet par le CPAS de Charleroi : " On a vraiment des profils assez différents. Il y a des personnes qui sont dans la rue depuis 20 ou 25 ans. Jean-Michel, âgé de 62 ans, fait des allers retours en maison d’accueil, en rue, en logement individuel mais ça ne dure jamais très longtemps. Donc il y a vraiment eu beaucoup de rechutes au niveau de son parcours. On a une personne qui a quitté son logement après quatre jours. Parce que c’était quelque chose de très angoissant pour elle de se retrouver entre quatre murs. Ca peut parfois paraître paradoxal mais cette situation peut aussi réactiver toute une série d’angoisses, une série de traumatismes qui ont été vécus par le passé et ça peut être difficile à gérer pour certains."

22 personnes bénéficient actuellement du programme à Charleroi : quinze hommes et sept femmes, âgés de 22 à 62 ans.

Selon Catherine Depasse, " Il y a bien sûr le problème du logement mais il y a aussi tout ce qui tourne autour des assuétudes : toxicomanie, alcoolisme et problème de santé mentale. Mais ce sont des problématiques qui n’excluent pas la personne du projet. "

Le projet est à mi-parcours, globalement positif malgré tout pour le moment, mais le bilan définitif sera tiré dans un an.

Marie Van Cutsem, Alain Vaessen, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK