Bilan positif après 7 mois de vidéosurveillance à Soignies

RTBF
RTBF - © RTBF

21 caméras sont installées dans les rues du coeur de ville, et elles ont permis de faire chuter de plus de 40% le taux des délits.

Au total, 14 caméras dômes et 7 caméras fixes filment les sonégiens dans les rue du centre ville. 2 agents communaux assermentés surveillent eux les images sur des écrans et sont en communication avec les patrouilles sur le terrain. Un très gros avantage pour Michel Smoos, le chef de la zone de police haute Senne : "Lorsqu'on nous informe qu'il y a 10 personens qui se bagarrent, ces personnes peuvent diriger nos équipes "en live" sur les meneurs".

7 mois après leur installation, le premier bilan de cette vidéosurveillance est plus que positif : la petite déliquance, l'incivisme ont diminués de plus de 40%.

Mais cette installation a un coût non négligeable rappelle Marc de Saint-Moulin, le bourgmestre : 225.000 euros, sans compter le salaire des deux agents communaux.

Il rappelle également que la législation sur la protection de la vie privée est strictement respectée. De plus, conclut-il, il ne faut pas oublier que ces caméras sont une partie d'un ensemble de politiques de prévention, sociale, d'aménagement urbain qui portent elles aussi leurs fruits.

(Ch. Borowiak & E Duvivier)