Bilan mitigé pour le Plan Hiver 2012-2013

Le plan hiver 2012-2013 pour les personnes sans domicile fixe a bientôt vécu. Il s'achèvera en effet le 31 mars. Il laissera donc quotidiennement à la rue une grande partie des 875 personnes ayant bénéficié de l'ouverture de lieux d'accueil supplémentaires depuis le 15 novembre.

Toutes ces personnes n'ont pas forcément besoin de structures permanentes. Par contre, pour certains groupes particulièrement vulnérables, des places d'accueil supplémentaires s'avèrent indispensables, selon le président du Samu social, Yvan Mayeur "Par exemple, depuis l’an dernier, nous constatons que le nombre de femmes isolées et de femmes avec enfants qui se trouvent dans la rue, ont besoin d’une réponse structurelle et donc nous disons qu'il faut créer une nouvelle maison d’accueil pour femmes, toute l’année, de 40 places à Bruxelles. Deuxièmement, il y a des personnes qui sont malades, qui ont besoin d’un traitement, de pouvoir vivre une convalescence et d’être pris en charge pour ça, donc nous demandons, une capacité médicale d’accueil de 25 personnes et de 25 lits médicalisés."

Yvan Mayeur demande aussi une structure de 50 places pour les personnes susceptibles d'être réinsérées relativement rapidement mais qui nécessitent encore un peu d'accompagnement social. En les renvoyant à la rue, on risque de les marginaliser définitivement.

Philippe Carlot

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK