Bilan mitigé pour la saison d'été dans les parcs d'attractions du sud du pays

La fin des vacances scolaires marque aussi la fin de la haute saison pour les parcs d'attractions du sud du pays. Ces attractions touristiques n'ont pas atteint des records d'affluence cette année : la faute à une météo trop chaude ou trop fraîche qui a découragé certains à sortir de chez eux.

La file était importante ce dimanche à l'ouverture du parc Walibi : nombreuses étaient les familles venues profiter de quelques sensations fortes pour le dernier jour de vacances. Certains étaient venus de l'étranger, comme ces touristes français : "On vient souvent, ce n'est qu'à une heure de route".

Les visiteurs se concentrent essentiellement sur les deux mois d'été, car ce type de sortie représente un budget important pour une famille, et la pluie peut rapidement gâcher toute une journée. "On vient l'été, et une fois par an c'est déjà pas mal, parce que cela représente un budget, quand même" explique cette maman.

Walibi a accueilli l'année dernière un peu moins d'un million et demi de visiteurs, un chiffre qui devrait rester stable cette année. Même si les épisodes très chauds de cet été ont donné quelques sueurs froides aux gestionnaires du parc : "Plus il fait beau, plus les gens viennent, sauf en cas de canicule. On a vu par exemple que lors de l'alerte rouge du 25 juillet dernier, les gens venaient moins", explique Marie-France Adnet, porte-parole de Walibi.

Parc ombragé

Dans le parc Plopsa situé à Coo, les allées étaient également clairsemées. Un milliers de visiteurs étaient attendus ce dimanche à la veille de la rentrée des classes. Les familles ont pris l'habitude de vérifier les conditions météos avant de prendre d'acheter leur billet. Ici aussi, le chiffre d'affaire dépend de la couleur du ciel, et surtout des prévisions annoncées dans les médias et sur les réseaux sociaux.

Du coup, cette année ne s'annonce pas exceptionnelle pour le parc, explique Jean-Luc Bertrand, directeur de Plopsa Coo : "L'année dernière était quand même très bonne. Cette année on est un petit peu en-deçà, parce qu'il y a des journées vraiment caniculaires. Même si notre parc est très ombragé, la météo fait parfois un peu peur à nos clients".

Pour les visiteurs par contre, lorsqu'il y a moins de monde dans le parc, ce sont des files moins longues et plus d'attractions sur une journée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK